Comment fabriquer un produit cosmétique ? Découvrez tous les secrets !

Exfoliant mains Magnolia - Biotyfull Attraction

Découvrez les secrets de fabrication d’un produit cosmétique de A à Z : l’exemple de l’Exfoliant Mains “Biotyfull Attraction” développé par la Biotyfull Team

Si nous sommes toutes accrocs à nos mascaras bio, notre rouge à lèvre STUDIO 78 est devenu le must have de notre trousse beauté et si nos masques Secret des Fées pour le visage sont désormais nos meilleurs amis, d’où viennent-ils ? Comment ces cosmétiques toujours plus innovants sont-ils conçus ? Grâce à la Biotyfull Team, plongez au cœur des secrets de fabrication de l’un des produits innovants de notre box « Coup de pouce » : l’exfoliant Mains Magnolias « Biotyfull Attraction ».

Pour ce nouveau mois de mars, la box « Coup de Pouce » est centrée sur les pieds et les mains. Extrémités fragiles et essentielles de notre corps, chouchouter nos orteils est une routine indispensable pour notre bien-être. C’est pourquoi nous avons décidé de mettre en place un produit exceptionnel made in BIOTYFULL. Innovant, conceptuel et inédit, l’exfoliant Mains Magnolia « Biotyfull Attraction » a été imaginé de A à Z par notre équipe. C’est aussi grâce à notre inspirante Zoé et ses conseils avisés lors de la conception de la formule, que le produit possède d’ailleurs cette charmante odeur florale.

Exfoliant aux micro billes, ce produit est un soin d’éclat pour les mains et s’applique sur le dos de la main, sèche, en gestes circulaires. Une fois appliqué, les micro billes absorbent les cellules mortes qui sont à retirer, et c’est bien là l’innovation, avec le petit aimant fourni dans votre box. La force magnétique au service de la cosmétique !

👉 Retour sur les différentes étapes de cette incroyable innovation 😍

 

Processus de fabrication produit cosmétique

 

Étape 1 : Naissance du produit 🤔

Avant même sa conception, un produit cosmétique naît surtout d’une idée ! Au moment de la conception de la box de mars, la Biotyfull Team s’est réunie. Au menu : brainstorming, paperboard et des idées plein la tête 💡

La ligne directrice de notre équipe : « Quelles sont les produits que nous réclament nos abonnées ? ». Parmi les différents retours de nos fidèles abonnées, prendre soin des pieds et des mains semble être une de leur priorité.  

👉C’est officiel, la Biotyfull Team accepte la mission !

Maintenant, il ne reste plus qu’à trouver une histoire à raconter autour de nos petits “petons” et à mettre en place une routine efficace. C’est parti !

Pour l’instant.. Produit pour les peaux mortes et les callosités : Trouvé ! ✅ Un baume pour hydrater : Trouvé ! ✅ Un produit pour soigner les ongles et nos cuticules : Trouvé ! ✅ Et le tout sublimé par une petite touche glamour grâce au vernis Colorisi 💅 ✅

Ce qu’il manque donc à cette routine pour qu’elle soit tout à fait complète :  un produit original à utiliser avant le processus d’hydratation de la peau. Notre but : trouver un produit mains/pieds n’existant pas sur le marché. C’est pourquoi on a décidé de le faire nous-mêmes. « Et si on essayait d’enlever les cellules mortes via un système magnétique afin de sublimer vos mains et les rendre toutes douces ? »  Autour de la table, c’est l’unanimité. L’idée plait, le concept séduit. Let’s go !  😎

En savoir plus : 👉 Découvrez tous les détails de cette routine beauté bio “Coups de Pouce” 😍

Étape 2  : Contact avec un laboratoire ⚗

Suite du processus de création : prendre contact avec un laboratoire français pour savoir si la conception de cet exfoliant est possible. Mais l’idée n’est pas livrée seule. Les chercheurs du laboratoire ont eu d’autres contraintes imposées par notre cahier des charges.

Un cahier des charges, qu’est-ce que c’est ? 💡

Selon le Journal du Net, c’est « un document contractuel qui permet au maître d’ouvrage de faire savoir au maître d’œuvre ce qu’il attend de lui lors de la réalisation d’un projet, entraînant des pénalités en cas de non-respect. Il décrit précisément les besoins auxquels le prestataire ou le soumissionnaire doit répondre, et organise la relation entre les différents acteurs tout au long du projet. »

Pour résumer, un cahier des charges, c’est une liste de recommandations à respecter absolument. Dans le cas de notre exfoliant aux vertus magnétiques, la Biotyfull Team a rédigé sa propre version avec des exigences comme :

  • Une composition faite uniquement d’ingrédients bio ou naturels, ou d’origine naturelle.
  • Un produit qui donne de l’éclat,
  • qui élimine les peaux mortes,
  • qui rend les mains toutes douces,
  • sous forme liquide,
  • à utiliser facilement et de manière ludique,
  • dans un grammage précis pour assurer une utilisation et ne pas gâcher de produit,
  • devant contenir des micro billes magnétiques pour être utilisé et être efficace avec la force magnétique et…
  • une délicieuse odeur annonçant l’arrivée du printemps (Zoé y tenait beaucoup…) 😊

Un sacré challenge !

Étape 3 : Création et validation de la formule 👨‍🔬

C’est au tour du laboratoire de jouer. Aux côtés de chercheurs, créateurs, concepteurs, le laboratoire va tenter de trouver une formule adéquate remplissant tous les critères exigés. Après plusieurs essais, des tentatives plus ou moins réussies, des moments de doute, et plusieurs aller/retour avec la Biotyfull Team, le laboratoire a réussi à proposer une version finale de la formule 😊

Mais avant de lancer la production, il faut s’assurer que la formule est sans danger. C’est à ce moment très précis que le laboratoire procède à des tests dits de « compatibilité » entre le contenant et le contenu, puis des tests « in vivo. » Si le terme « in vivo » semble technique, il s’agit en réalité de tests effectués via un processus biologique dans et sur un organisme vivant volontaire… les êtres humains ! Bien évidemment, aucun test sur les animaux n’est effectué.

En savoir plus : 👉 “Les test sur les animaux, où en est-on aujourd’hui ?” (article à venir)

Pour notre exfoliant made in Biotyfull, c’est un sans-faute et tous les tests sont validés ! C’est l’heure pour le laboratoire d’importer toutes les matières premières nécessaires à la fabrication de l’exfoliant. Mais côté Biotyfull, les équipes n’ont pas chômé non plus !

Étape 4 : La création 💡

Si la formule pour le produit a été validé, les tests effectués et la préparation de l’exfoliant en marche, le choix du sachet d’unidose est aussi quelque chose de pensé et d’organisé. En collaboration avec notre graphiste préféré, rien n’est laissé au hasard par les équipes. Alors que Zoé arbore fièrement sa silhouette sur le sachet, les couleurs printanières comme le mauve et le rose sont aussi de sa propre initiative.

Le magnolia est une part essentielle de la composition, c’était donc impossible de faire sans, sur le devant du sachet. Tout comme le concept de la force magnétique, illustré dans ce projet de création par un aimant. Côté verso, seule contrainte pour notre graphiste : rendre la notice claire et le plus lisible possible. Après douze versions revues et corrigées par le graphiste (il nous adore…😉) et la Biotyfull Team, c’est enfin mission réussie 👏👏

Voilà le résultat 👇

Exfoliant mains Magnolia Biotyfull Attraction

Étape 5 : Lancement de la fabrication 🙏

La fabrication peut commencer, et notre exfoliant n’a plus qu’une seule étape avant d’être totalement considéré comme un produit cosmétique valide. Et c’est peut-être la moins marrante, mais la plus indispensable !

 

Étape 6 : Finalisation du DIP, “Dossier Information Produit”, pour l’Union Européenne 📜

Avant de pouvoir commercialiser notre petit bijou made in Biotyfull, il manque une dernière étape. Et pas des moindres !

Lorsqu’un produit cosmétique est mis sur le marché au sein de l’Union Européenne, nous sommes tenus, depuis le 11 Juillet 2013, de mettre à disposition auprès des autorités compétentes le DIP ou « Dossier d’Information sur le Produit ».

Dans ce dossier, TOUS les éléments relatifs au produit doivent être réunis, notamment :

  • Description du Produit.
  • Evaluations et rapport sur la sécurité du produit cosmétique grâce aux tests de sécurité préalablement réalisés (tolérance cutanée et oculaire, sensibilisation,…), cf. étape 3.
  • Dépôts CPNP (« Cosmetic Product Notification Portal »).

Le fameux DIP doit aussi être disponible pour les autorités compétentes pendant 10 ans. Pas question de le perdre au fond d’un tiroir !

Voilà, vous savez tout désormais sur les différentes étapes de la fabrication d’un produit cosmétique avec l’exemple de l’exfoliant Mains Magnolias « Biotyfull Attraction ». La conception d’un produit cosmétique n’a plus aucun secret pour vous 😀

Alors convaincu ou pas par ce produit innovant ? Envie de vous lancer dans la création d’un produit cosmétique ? Vous avez des questions? Dites nous tout dans les commentaires ci-dessous  😍😘

Comment fabriquer un produit cosmétique ? Découvrez tous les secrets !
4.9 (98.98%) 98 votes

12 réflexions sur « Comment fabriquer un produit cosmétique ? Découvrez tous les secrets ! »

  1. Bonjour,
    Je suis également dans les démarche pour fabriquer mes produits capillaire j’ai déjà contacter un laboratoire qui m’a demandé un cahier des charges. Le probleme c’est que je ne sais pas si il doit avoir une mise en page particulière ou si il y’a des chose obligatoire à inscrire. Je suis un peu perdu 😕. Sachant, que je connais déjà la compo principal de mes produits. Merci de votre réponse.

    1. Bonjour,
      C’est le laboratoire avec lequel vous allez travailler qui sera le plus à même de vous répondre sur cette question.
      Un cahier des charges rassemble les impératifs que vous souhaitez que suive le laboratoire. Sa mise en forme dépend des contraintes de chaque laboratoire.
      Désolés de ne pas pouvoir vous être plus utiles…
      Bon courage pour le développement de vos produits ! Et tenez-nous au courant de leur sortie surtout ! 😉

  2. Bonjour,
    J’ai mis au point un gommage pour le corps et souhaite le commercialiser.
    Est-il obligatoire de passer par le DIP pour le mettre sur le marché d’autant qu’il se compose de produits naturels uniquement et de vitamine E pour la conservation. Merci de bien vouloir me donner votre avis.
    Bien à vous

    1. Bonjour Sylvie,
      Oui, si vous souhaitez mettre un produit cosmétique sur le marché, vous devez obligatoirement réaliser un Dossier d’Information Produit en amont.
      On vous souhaite beaucoup de succès dans le développement et la commercialisation de votre produit ! 🙂
      Belle journée

    1. Bonjour,
      La création d’une marque de cosmétiques est longue et complexe.
      On espère vous avoir donné un maximum d’infos dans cet article 😉 !
      Le laboratoire qui vous accompagnera dans le développement de votre gamme sera à même de vous guider mieux que nous.
      Bon courage et surtout tenez nous au courant quand elle verra le jour !
      Belle journée

  3. Bonjour,

    Merci infiniment pour cet article très utile.
    Je suis sur une démarche qui est de développer des soins de beauté à base d’ingrédients originaire d’Afrique.
    J’ai écris à des laboratoires pour avoir des informations Car étant donnée que les ingrédients sont étrangers comment le laboratoire peut-il effectuer des tests, dois-je leur fournir en amont les matières premières?Leur avez-vous fournis des matières premières au préalable?
    Et pour le cahier des charges j’ai lu plus haut que vous pensiez que la forme est propre à nos attentes et aux contraintes du laboratoire. Le votre était-il exhaustif? une idée en terme de nombre de parties ou nombres de pages?

    Merci d’avance.

    1. Bonjour,
      Très belle initiative ! L’Afrique regorge d’ingrédients bons pour la peau 🙂 !
      Le laboratoire qui vous accompagnera sera plus à même de vous renseigner sur ses exigences car elles varient d’un laboratoire à l’autre.
      Sachez juste, qu’on n’a jamais tout bon du 1er coup. Le cahier des charges peut s’étoffer au fur et à mesure de vos réunions avec le laboratoire. L’idée est d’avoir une ligne directrice au départ pour savoir où aller.
      Si vous avez votre propre source d’approvisionnement en matières premières, oui, vous allez sans doute devoir fournir des échantillons et des petites quantités de matières pour le développement des échantillons de soins par le laboratoire.
      Si vous n’avez pas votre propre source d’approvisionnement, le laboratoire peut se charger de sourcer pour vous les matières premières.
      Encore une fois, c’est le laboratoire qui sera le mieux placé pour vous accompagner et répondre à vos questions.
      Bon courage et tenez nous au courant de la date de sortie, surtout 🙂 !!
      Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *