Différence épilation dépilation : Tout savoir sur les différentes techniques d’épilation et de dépilation

Différence épilation dépilation : Tout savoir sur les différentes techniques d’épilation et de dépilation

Avis aux intéressés : à toutes celles et ceux qui en ont marre de voir leur corps (et leur visage) se remplir au fur et à mesure de nouveaux poils disgracieux, certaines techniques d’épilation existent. Mais, comment faire son choix ? Quelles sont les différences entre toutes, et en particulier, entre les techniques d’épilation et de dépilation ? Quelle efficacité et durabilité pour chacune d’elle ? Laquelle serait la mieux adaptée à vous et à votre peau, et pourquoi ? Entre avantages et inconvénients, méthode éphémère, longue durée ou permanente, qu’est-ce que cela veut dire précisément ? On vous éclaire pour contenter votre « non-envie » de poils au mieux 😜 !!!

Différencier “épiler” et “dépiler”

Tout d’abord, un poil (ou follicule pileux) est un brin constitué d’une tige pilaire (partie visible à la surface de la peau), et d’un bulbe pileux (zone renflée invisible, dans le derme).

Épiler consiste à arracher le poil de la peau en extrayant son bulbe. La peau se retrouve donc débarrassée de la totalité du poil. Ainsi, le poil met plus de temps à repousser car le bulbe doit se reformer puis grandir. Cette méthode est donc efficace et relativement durable, même si éphémère.

Dépiler peut avoir deux significations :

  • Couper le poil, ou du moins le détruire, en retirant la partie visible à la surface de la peau, mais sans arracher le bulbe.
  • Provoquer la chute complète du poil.

Cette méthode est indolore et rapide mais, en n’extrayant pas le bulbe du poil, celui-ci va forcément repousser plus vite. Cette méthode est donc très éphémère.

technique-epilation-2

Les techniques “éphémères”

Les techniques d’épilation

La cire tiède ou chaude

C’est une technique d’épilation très répandue. Selon le type de cire, elle se retire avec ou sans bande. Elle permet d’arracher le poil jusqu’au bulbe, laissant votre peau nette pendant au moins 2-3 semaines avant que la repousse ne soit visible. Si l’on utilise que cette technique et qu’elle est bien pratiquée, sans casser les poils à l’arrachage, elle affaiblit le bulbe au fur et à mesure. Avec le temps, on observe une diminution de la quantité de poils et  ceux-ci repoussent plus fins. Enfin, la cire laisse une peau toute douce et lumineuse.

Cependant, cette technique d’épilation peut s’avérer douloureuse, selon le degré de sensibilité de chaque personne. Aussi, si la température de la cire est trop élevée, elle ne sera pas adaptée aux peaux très sensibles ou ayant des soucis circulatoires majeurs.

Cette méthode se pratique en instituts de beauté ou spa, mais vous pouvez aussi trouver dans le commerce de quoi vous faire une épilation à la cire tiède à la maison, si vous maîtrisez la technique et en avez le courage 😉 !

technique-epilation-3

Les bandes de cire froide

Contrairement à la cire tiède, qui, du fait de sa chaleur, dilate les pores et permet ainsi un retrait du poil moins violent et douloureux, la cire froide augmente le risque de poil cassés. En effet, les poils sont bien accrochés à la peau et les pores ne sont pas dilatés par la cire. Cela dit, c’est une méthode pratique pour celles qui veulent s’épiler à la maison ! Et, pour les personnes ayant des varices, c’est une bonne alternative.

👉 Pour en savoir plus, lisez notre article sur la cire bio d’épilation.

L’épilateur électrique

Engin de torture pour certaines, ou appareil ultra-pratique pour d’autres, les avis sont divisés. Le résultat, aussi ! Effectivement, l’épilateur coince les poils dans ses rouages pour les arracher. Mais, bien souvent, il arrive que certains poils soient juste tirés (les rendant élastiques), ou bien cassés (laissant donc leurs bulbes dans la peau). C’est pourquoi, il est fréquent d’avoir des poils incarnés avec cette technique d’épilation.

Celle-ci peut, en outre, être fastidieuse car l’épilateur fonctionne sur de très petites zones à la fois. Et douloureuse, pour la même raison… ou comment faire durer le plaisir 😀 ! Mais, il a l’avantage de pouvoir s’emporter partout, et d’avoir une épilation qui dure au moins une semaine.

technique-epilation-4

Le fil

C’est une technique d’épilation idéale pour les petites zones comme le visage, elle est précise et permet une épilation parfaite puisque les poils sont retirés un par un. Elle demande une certaine dextérité, c’est pourquoi il est plus aisé d’avoir recours à un professionnel.

technique-epilation-5

La pince à épiler

Tout comme le fil, on arrache les poils un par un. A la portée de tous, il suffit simplement de faire attention au sens du poil pour le retrait, et à bien tendre la peau. Par contre, cette technique d’épilation ne se pratique que sur des zones non étendues. Sinon, vous avez intérêt à vous armez de patience ! 😉

Les techniques de dépilation

En règle générale, les personnes sensibles à la douleur se tourneront plutôt vers ces méthodes.

La crème dépilatoire

En laissant poser cette crème quelques minutes sur la peau, celle-ci dissout la matière du poil, par un procédé avec réaction chimique. En formant un creux dans le poil au niveau des pores, la sensation de repousse ne survient qu’après 2 ou 3 jours. Pratique, il peut néanmoins rebuter par son odeur et les ingrédients qui le composent, souvent d’origine chimique.

Le rasoir

Il peut être manuel ou électrique. C’est la solution rapide et pratique, car il est facilement transportable. Il coupe le poil à la surface de la peau, laissant une peau lisse sur le moment. Hélas, ce n’est que de courte durée, car dès le lendemain, il faut recommencer !

En outre, avec une utilisation quotidienne, il a tendance à abîmer la peau, car elle subit ses micro-coupures répétées. Ensuite, les poils se renforcent et poussent plus drus, voire plus nombreux, si vous avez rasé du duvet.

technique-epilation-6

Les méthodes durables, dites “permanentes”

On entend souvent dire « définitive », mais on peut plutôt parler de techniques d’épilation longue durée, car le résultat n’est pas tout à fait permanent, ou du moins, pas garanti à vie. En revanche, très peu pour les personnes douillettes ! En effet, ces méthodes sont plutôt douloureuses.

Le laser

Ce sont les médecins et dermatologues qui peuvent exercer cette pratique, dans des centres spécifiques. Par impulsion de lumière, avec une longueur d’onde spécifique, qui se transforme en chaleur au niveau de la mélanine (pigment) du poil, le laser brûle celui-ci. C’est pourquoi, le laser fonctionne sur les poils foncés, et non sur les poils blonds, blancs et roux. Ainsi, cette technique d’épilation est particulièrement efficace sur les peaux claires aux poils foncés.

C’est une méthode qui est efficace sur du long terme, si le nombre de séances a été adapté au cas par cas. Il arrive que du duvet repousse ensuite, et il est possible de refaire une séance après quelques années, en entretien, pour les poils les plus récalcitrants.

La lumière pulsée

Elle produit une chaleur, absorbée par le poil, qui le détruit. Par rapport au laser, elle a un spectre plus large. Selon les cas, elle est tout autant efficace. Elle se pratique à la maison après l’achat d’un appareil, chez l’esthéticienne, ou chez un médecin spécialisé. Le nombre de séances dépend aussi de la pilosité de la personne, et il faudra également en refaire en entretien.

L’électrocoagulation ou électrolyse

La méthode consiste à faire passer un courant électrique à l’aide d’une petite aiguille au niveau du pore contenant le poil, pour le détruire. Elle se pratique chez un médecin esthétique ou dermatologue et est même efficace sur les poils blonds, roux, voire blancs.

technique-epilation-7

Alors, arrivez-vous maintenant à faire la différence entre épilation et dépilation ? Pour quelle technique d’épilation optez-vous selon chaque zone du corps et du visage ? Partagez-nous votre expérience en commentaire !

Anaïs de la Biotyfull Team

 

 

Cet article vous a t-il plu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *