L’hyperpigmentation : qu’est-ce que c’est et quels sont les bons réflexes à adopter pour l’éviter ou l’estomper ?

L’hyperpigmentation : qu’est-ce que c’est et quels sont les bons réflexes à adopter pour l’éviter ou l’estomper ?

Petites taches pigmentaires sur le visage, zone de votre peau plus foncée, autant de petits signes qui peuvent laisser penser que vous souffrez d’un dérèglement cutanée appelé hyperpigmentation. Pas de panique, rien de grave 😊. C’est votre peau qui fait des siennes… et, parfois, on n’y peut rien. Alors, on vous explique en détails à quoi correspond l’hyperpigmentation et on vous révèle quelques bons reflexes pour s’en préserver. C’est parti ! 🤗

1/ Avant de parler d’hyperpigmentation, petit point sur la mélanine !

L’hyperpigmentation désigne donc un phénomène cutané qui fait que certaines zones de votre peau sont plus foncées que d’autres. Cela est dû à une surproduction de mélanine causée par différents facteurs. La mélanine est un pigment brun foncé responsable de la couleur de la peau. Plus un individu possède un taux de mélanine élevé, plus sa peau est foncée. La mélanine absorbe et disperse les rayons UV du soleil pour protéger votre peau. C’est donc pour cela que les personnes qui vivent dans des régions plus chaudes depuis des générations ont souvent la peau plus foncée que celles qui vivent dans des régions plus froides. Le soleil, dans ces régions chaudes, y est plus présent et plus fort, ce qui implique que la peau doit être mieux protégée face à lui. ☀

2/ Les facteurs influant sur l’hyperpigmentation

Il existe des facteurs internes et des facteurs externes liés à l’apparition de taches pigmentaires.

On peut d’abord citer l’une des causes externes les plus courantes : ce bon vieux soleil ☀. Les rayons UV du soleil sont l’un des plus puissants facteurs responsables de la production de mélanine. C’est tout un processus qui se met en place pour vous auto-protéger lorsque vous faites bronzette 😁. En effet, au début, les rayons UV pénètrent les couches profondes de votre épiderme et stimulent la tyrosinase (principale enzyme responsable de la production de mélanine). La mélanine produite migre ensuite vers la surface de la peau et colore la couche extérieure de la peau (on vient de vous donner le secret du bronzage 😉).

La mélanine disparaît ensuite progressivement lors du renouvellement cellulaire de votre épiderme. Il arrive cependant qu’une exposition excessive au soleil dérègle ce processus. Vos pauvres cellules continuent à produire de la mélanine qui s’accumule de façon anormale et se répartit sur la peau de façon inégale. D’où l’apparition de taches ou zones plus foncées sur le corps et/ou le visage.

hyperpigmentation

Les facteurs internes sont plus difficiles à gérer.

Vous pouvez, par exemple, être prédisposé.e à ce genre de problèmes cutanés de par vos gènes.

Les facteurs hormonaux influent aussi sur l’hyperpigmentation. Ainsi, lors de la grossesse, la ménopause ou un changement de contraception, des taches pigmentaires peuvent apparaître puisque certaines hormones sécrétées durant ces étapes de votre vie stimulent la production de mélanine.

La vieillesse mais aussi les cicatrices, les irritations ou l’utilisation de cosmétiques non adaptés sont aussi à l’origine de troubles pigmentaires.

3/ Les différentes manifestations de l’hyperpigmentation

Tache de soleil ou tache de vieillesse

C’est le type d’hyperpigmentation le plus courant. Elles sont causées par une surexposition au soleil. Elles apparaissent principalement sur les parties du corps fréquemment exposées, telles que le visage, le cou, le décolleté, les mains et les bras. Ces taches se présentent sous forme de petites zones de couleur brun clair à brun foncé. Elles sont plus fréquentes chez les personnes de plus de 40 ans, mais elles peuvent survenir plus tôt. Alors, on ne fait pas les timides avec la crème solaire bio ! 😁

Melasma

Le melasma se caractérise par l’apparition de zones foncées sur le visage et le ventre. Elles apparaissent principalement suite à un dérèglement hormonal. Vous avez sans doute déjà entendu parler du « masque de grossesse » qui survient chez 10 à 15% des femmes enceintes. Il est dur de le prévenir mais, s’il survient, des méthodes existent pour l’estomper.

Hyperpigmentation post-inflammatoire

L’hyperpigmentation post-inflammatoire survient après une blessure cutanée ou une irritation qui laisse une zone de décoloration sur la peau. Elle est courante chez les personnes souffrant d’acné, par exemple. Lorsque la peau cicatrise, une surproduction de mélanine peut former des plaques d’une couleur différente de celle de la peau. Elles s’estompent généralement avec le temps. ⌚

4/ Les bons réflexes à avoir face à l’hyperpigmentation

On vous donne quelques conseils pour estomper vos taches pigmentaires. Des gestes simples qui sauveront l’éclat de votre teint. 😁

Protégez votre peau du soleil

C’est sans doute le conseil essentiel à ne pas zapper ! Utilisez de la crème solaire bio ! Même s’il fait nuageux ou que vous vous exposez au soleil le matin tôt ou en fin de journée, les effets se font tout de même sentir 🙄 . Alors, pour éviter de dérégler votre processus de production de mélanine, misez sur une crème solaire bio qui donnera un peu de répit à vos cellules. Optez pour un SPF de 30 à 50 et renouvelez les applications régulièrement ! En plus, dégainez vos plus beaux couvre-chefs (chapeau ou casquette) pour protéger votre visage avec style ! 👒

hyperpigmentation

Utilisez des gommages dits “mécaniques”  

Une fois que vous avez bien profité de votre journée au soleil (en respectant les conseils ci-dessus 😉), vous pouvez aider votre peau à se régénérer ! Un gommage bio doux, avec des grains adaptés à la zone de votre corps que vous souhaitez régénérer, va permettre d’éliminer les peaux mortes et de booster le renouvellement cellulaire. Cela vous aidera aussi à affiner votre grain de peau et à lisser votre teint. D’une pierre deux coups ! ✨

Utilisez des peelings doux

Les peelings chimiques éliminent eux aussi les peaux mortes et favorisent le renouvellement cellulaire en profondeur. Pour des peelings superficiels, optez pour des sérums à base d’acides de fruits qui feront des merveilles sur l’éclat de votre teint mais aideront aussi à atténuer l’hyperpigmentation et les cicatrices d’acné. Pour des peelings plus invasifs, adressez-vous à un dermatologue qui saura vous guider sur la pertinence de ce type de soin pour votre peau et sur ses modalités.

Alors, connaissiez-vous l’hyperpigmentation ? Êtes-vous sujet·te aux taches pigmentaires ? Avez-vous d’autres conseils à partager avec la communauté pour les estomper ?

Camila de la Biotyfull Team

L’hyperpigmentation : qu’est-ce que c’est et quels sont les bons réflexes à adopter pour l’éviter ou l’estomper ?
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *