Cosmétique Bio : Les ingrédients à bannir de vos cosmétiques !

Ingrédients-à-bannir

Cosmétique Bio : 4 catégories d’ingrédients à bannir de vos cosmétiques !

STOP INTOX ! Allez, on va faire un peu de tri dans vos produits cosmétiques. On vous présente aujourd’hui quelques composants vraiment pas top pour votre santé. Souvent dissimulés derrière des noms d’oiseaux, il est parfois difficile d’y comprendre quelque chose et savoir interpréter ce baragouin chimique relève souvent du génie !

On leur reproche d’être des perturbateurs, des irritants, des allergisants et d’être plus ou moins néfastes pour la santé de notre jolie Terre. Aujourd’hui, on veut vous parler spécifiquement de 4 types d’ingrédients qu’on retrouve de façon récurrente dans les cosmétiques et qui, selon nous, n’y ont aucune place ! 4 catégories d’ingrédients à bannir de vos cosmétiques : les parabènes, les PEG et PPG, les silicones et les laureth– et lauryl-sulfates.

On espère que ça vous facilitera la tâche quant aux choix de vos futurs cosmétiques. 😉

Pour commencer, il faut savoir qu’un produit cosmétique classique est composé :

  • D’une base : souvent composée d’eau, d’huile et/ou de cire.
  • D’agents actifs : ce sont les ingrédients de « soin » du produit, ceux qui font sa spécificité.
  • D’additifs : conservateurs, antioxydants, émulsifiants etc., pour garantir la stabilité de la formule.
  • De substances odorantes : parfums, pour… que ça sente bon ! 😉

Alors, ces ingrédients à bannir, quels sont-ils ? Pourquoi sont-ils controversés ?

Parabènes

Ils jouent le rôle de conservateur chimique. Ils sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. S’ils ont beaucoup fait parler d’eux (en mal) ces derniers mois/années et ont donc été supprimés de beaucoup de formulations cosmétiques, les ingrédients alternatifs qui les remplacent n’ont pas de quoi nous faire rêver ! La « méthylisiothaizolinone » ou le « phénoxyéthanol » ne sont pas meilleurs, loin de là ! Alors, attention aux produits qui se targuent d’être sans parabène ! Ils peuvent cacher bien pire…

Soit, nous ne voulons pas d’un produit qui se périmerait deux jours après son ouverture mais sachez que d’autres alternatives sont possibles : des méthodes de conservation plus douces, voire des produits sans aucun conservateur de synthèse. Alors, n’hésitez plus, bannissez les parabènes de vos cosmétiques !

On les retrouve : finalement un peu partout car ils sont utilisés depuis des années, surtout dans les cosmétiques.

On les reconnait : c’est assez simple, ils finissent en général par « paraben ». ex. : propylparaben.

PEG + PPG

Ils sont souvent employés comme émulsifiant et/ou tensioactifs car ils aiment aussi bien l’eau que le gras. Le principal problème qu’ils posent vient de la substance de base nécessaire à leur fabrication : l’oxyde d’éthylène, qui est un gaz hautement toxique. Leur second très gros problème, c’est qu’ils rendent la peau plus perméable, c’est-à-dire qu’ils facilitent la pénétration de la peau. Quand c’est pour faire rentrer des ingrédients bons pour elle, on ne dit pas non, mais quand il y a des PEG dans une formule, c’est rarement le cas… En résumé, dites non au PEG et à ses dérivés !

On les retrouve : dans les dentifrices, les shampoings, les savons, les rouges à lèvres, enfin… un peu partout finalement !

On les reconnait : faciles à repérer, les lettres en capitales PEG– ou PPG– sur une liste INCI (lorsque celle-ci est visible bien sûr 😉) vont désormais vous sauter aux yeux !

Silicones

Ils sont issus de la transformation chimique du quartz. Leur efficacité est superficielle car la peau n’arrive pas à les absorber. Ils sont principalement utilisés pour obtenir une texture agréable. Néanmoins, ils représentent une catastrophe au niveau écologique. Le débat est encore en cours mais les scientifiques s’accordent pour dire que les silicones ont clairement du mal à se décomposer. Ceux-ci s’incrusteraient donc dans nos sols et nos eaux et viendraient titiller la faune et la flore. Et nous aussi par la même occasion ! Alors, on ne se pose pas la question plus longtemps : on bannit les silicones de notre salle de bain !

On les retrouve : partout ! Dans les shampoings, les soins des cheveux, les baumes, les fonds de teints…

On les reconnait : ils finissent souvent en -one ou -ane. ex.: dimethicone, amodimethicone, cyclohexasiloxane…

Laureth- ou Lauryl-sulfates

Principalement utilisés comme base lavante (tensioactifs) du fait de leur puissante action détergente, ils sont irritants pour notre peau et soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens. De plus, ils sont peu biodégradables et sont donc néfastes pour l’environnement. Il en existe une centaine de variétés et ils sont utilisés dans près de 90% de vos shampoings et savons liquides. Pas de quartier, bannissez !

On les retrouve : dans les dentifrices, les shampoings, les gels douches, les mousses nettoyantes…

On les reconnait : ils finissent par laureth ou -lauryl sulfate. (Attention cependant à ne pas les confondre avec le « sodium coco sulfate » ou le « magnesium sulfate » qui sont, eux, très bien tolérés par la peau.)

💡 Petite astuce si vous souhaitez vous amuser (ou apprendre 😉) à décrypter vos cosmétiques : les 5 à 8 premiers ingrédients de la liste INCI représentent 70% de la compo du produit et permettent à eux seuls de savoir si le produit n’est pas trop mauvais. 😉

En savoir plus : 👉 Apprendre à déchiffrer une liste INCI

On espère ne pas vous avoir fait trop peur mais vous avoir ouvert les yeux sur des ingrédients bien trop présents dans les cosmétiques alors qu’ils n’ont rien à y faire ! Sachez que les réglementations sont strictes et n’autorisent que certaines doses de ces ingrédients afin d’éviter que ceux-ci deviennent « trop toxiques pour nous ». Ces produits sont encore tolérés mais chaque année une liste d’interdictions est étoffée par l’ANSM pour les bannir petit à petit. La Biotyfull Team vous propose d’être proactifs ! Essayons de le faire par nous-même en nous instruisant et élaborons notre propre liste des ingrédients à bannir de nos cosmétiques !  😊

Vous en pensez quoi ? Est-ce que ces ingrédients ne font déjà plus partie de vos cosmétiques ou bien serez-vous désormais plus attentif à la liste INCI de vos produits ? Dites-nous tout !

En savoir plus : 👉 Découvrez la 1ère Box de Cosmétique Bio

Cosmétique Bio : Les ingrédients à bannir de vos cosmétiques !
5 (100%) 96 votes

2 réflexions sur « Cosmétique Bio : Les ingrédients à bannir de vos cosmétiques ! »

  1. Merci pour cette article !
    Petit conseil : l’application QuelCosmetic. c’est développé par UFCque choisir et ça permet de voir si nos produits cosmétiques ont une composition correcte et évidemment tous les produits que j’ai reçu dans mes box Biotyfull ont une bonne compo et catégorie A 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *