Tests sur les animaux dans les cosmétiques : où en est-on ?

Tests-sur-les-animaux

Tests sur les animaux dans les cosmétiques : où en est-on ?

Le 21 septembre 2016, la Cour de justice de l’Union Européenne a pris la décision, via un communiqué, de mettre un terme aux tests sur les animaux de produits cosmétiques. Un « pas de géant » qui n’est pourtant pas nouveau puisque, depuis 2013, la vente de cosmétiques testés sur les animaux est interdite au sein de l’Europe.

En savoir + : 👉 Lire la communication de la Commission Européenne concernant l’interdiction de l’expérimentation animale

Cette loi ne s’appliquait jusqu’ici pas aux produits de beauté importés. Alors, depuis la décision de septembre 2016, les souris, rats, hamsters, lapins, chats, chiens et autres singes, volailles, poissons et chevaux peuvent-ils désormais dormir sur leurs deux oreilles/branchies ? 🤔 Pas vraiment, selon des chiffres alarmants révélés par le gouvernement, et cités par PETA (People for the Ethical Treatment of Animals = Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux). Selon l’association de défense des animaux, chaque année, plus de 2,2 millions d’animaux en France subiraient encore les assauts de laboratoires cosmétiques et pharmaceutiques.

Pourtant, plusieurs grandes marques se targuent d’avoir banni les tests sur les animaux de leurs produits cosmétiques. Mais PETA a réalisé une étude en 2016, révélant que plus de 250 marques de cosmétiques ont encore recours à ces pratiques. Pour éveiller les consciences sur cette technique résolument barbare, l’association explique que des produits chimiques sont versés dans les yeux des lapins ou sur leur peau rasée, pour en vérifier l’efficacité et la sécurité pour l’être humain ! 😱

Si la nouvelle loi ne s’applique pas encore aux composants entrant dans la composition de cosmétiques, tels que les parfums, les solvants, les polymères ou encore les filtres solaires, rassurez-vous : l’Inde, Israël, ou encore la Norvège (qui ne fait pas partie de l’Union Européenne) sont des pionniers dans ce domaine et ont complètement banni les tests sur les animaux. Les Etats-Unis sont d’ailleurs en train de mettre au point une loi similaire. Quant à la Chine, le pays a renoncé depuis juin 2014 aux tests sur les animaux dans le domaine de la cosmétique (mais seulement si les produits sont fabriqués sur son territoire 😏).

Donc, même si tout n’est pas encore tout rose, on avance de manière positive sur le terrain de l’interdiction de pratiquer des tests sur les animaux ! Et certaines marques naturelles et cosmétiques vont (fort heureusement) plus loin dans la démarche et ne s’arrêtent pas juste aux obligations légales imposées par la Cour de justice de l’Union Européenne !

Comment s’y retrouver quand on achète ses cosmétiques ?

L’une des missions principales de la Biotyfull Team est de dénicher, chaque mois, des produits respectueux des droits des animaux. Pour cela, les laboratoires de cosmétiques bio et naturels ont un cahier des charges très précis, où l’expérimentation animale est rigoureusement interdite. Les labels (types Ecocert®, Cosmebio®…), par exemple, sont là pour assurer au consommateur que le produit acheté a été fabriqué par une société européenne qui s’engage contre ce type d’expérimentation. Ces labels veillent également à ce que ne soient utilisées que des matières premières non testées sur les animaux.

En savoir + : 👉 Connaître les principaux labels bio

Il existe également des labels spécialisés qui permettent d’avoir une garantie que les soins cosmétiques ne font pas l’objet de tests sur les animaux. Ce sont les labels : One voice, « cruelty-free » et « vegan & cruelty-free » de PETA, CCF (Choose Cruelty-free) …

Mais il existe également des marques éthiques et non labellisées. Et les marques dont les produits sont 100% d’origine naturelle sont une assurance supplémentaire. Sachez que vous pouvez retrouver la liste complète des ingrédients au dos des produits, grâce à la liste INCI. Ainsi, pas de risque de vous faire avoir sur la composition du produit et, évidemment, de savoir si certains éléments de la composition ont été testés, ou non, sur nos amis à quatre pattes !

En savoir plus : 👉 Apprendre à déchiffrer une liste INCI

Car il existe des techniques alternatives aux tests cosmétiques les plus courants ! La plus « simple » est de reconstituer « in vitro » (comprendre : dans un tube, en laboratoire) l’épiderme humain, la cornée ou encore les cellules humaines. C’est ainsi que les marques de cosmétiques éthiques s’affranchissent des tests sur les animaux sans omettre pour autant de s’assurer en amont que les produits développés sont sans danger pour leurs futurs utilisateurs ! Malin, non ? 😉

Bon à savoir : Les députés de la commission de l’environnement du Parlement européen veulent une interdiction mondiale de l’expérimentation animale dans les cosmétiques avant 2023 !

Saviez-vous tout ça ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire pour nous dire ce que vous pensez des récents développements et de l’engagement des marques bio et naturelles sur la question.

Tests sur les animaux dans les cosmétiques : où en est-on ?
5 (99.8%) 100 votes

7 réflexions sur « Tests sur les animaux dans les cosmétiques : où en est-on ? »

  1. je suis contre les tests sur les animaux , les longs transports d’animaux vivants, les vêtements de fourrure, et bien d’autres horreurs faites sur les animaux (voir les pétitions de PETA et du CIWF).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *