Hygiène intime : les bons gestes à adopter et ceux à éviter !

Hygiène intime : les bons gestes à adopter et ceux à éviter !

Votre hygiène intime mérite une attention très particulière. Il est donc important de connaître les bons gestes à adopter pour préserver l’équilibre fragile de votre flore vaginale ainsi que de connaître ceux à éviter. Ces gestes contribuent à votre confort au quotidien et vous permettront également d’éviter certains désagréments. 🙄

La sphère intime féminine est une zone extrêmement sensible qui joue un rôle important sur la protection de vos organes internes. La vulve protège le vagin et l’utérus des agressions qu’ils pourraient subir, qu’elles soient chimiques ou bactériennes. Une bonne hygiène intime vous permettra donc de vous protéger mais elle contribuera également au maintien de son hydratation, ce qui est tout aussi important. Cela vous évitera de nombreux inconforts comme la sécheresse ou l’irritation.

Cette partie de votre corps contient un nombre important de terminaisons et cellules nerveuses qui réagissent vivement au moindre petit désagrément, il est donc nécessaire d’en prendre bien soin sans pour autant tomber dans l’excès de précaution (qui risquerait d’avoir l’effet inverse).

Afin de comprendre l’importance de l’hygiène intime, il est nécessaire de savoir ce que vous protégez. 🤗

hygiène intime bons gestes

Une des choses les plus importantes que vous préservez grâce à une bonne hygiène intime est votre flore vaginale. La flore vaginale, que l’on appelle aussi flore de Döderlein, est composée de bacilles (bactéries en forme de bâtonnet) du même nom. Le microbiote vaginal occupe la vulve, le vagin ainsi que le col de l’utérus et est composé de lactobacilles et de bactéries naturellement présentes dans l’organisme. Ces bactéries créent une barrière protectrice qui se dresse face aux microbes qui tenteraient de s’y développer. Et, lorsque la flore vaginale est déséquilibrée, les germes y voient une porte ouverte pour se multiplier à l’intérieur du vagin. Le microbiote vaginal permet aussi d’auto-nettoyer cette partie de votre corps. Ainsi, se soucier de son hygiène intime est primordial et il est important de maitriser les bons gestes. ☺

1/ Les gestes à adopter sous la douche

La toilette intime doit être réalisée une à deux fois par jour et le lavage à l’eau suffit largement 💧. Si vous souhaitez quand même utiliser des produits, il faudra veiller à utiliser des soins respectueux de votre flore vaginale afin de ne pas l’agresser. Oubliez donc les savons classiques ! Leurs formules ne sont pas adaptées pour être appliquées sur cette zone très sensible. Ils sont souvent bien trop agressifs et risqueraient de causer des irritations ou de déséquilibrer votre pH intime. Privilégiez donc les nettoyants sans savon ou les savons bio développés spécifiquement pour l’hygiène intime. 🌸

Et sinon, saviez-vous que vous pouviez aussi faire votre gel lavant intime chez vous avec des ingrédients naturels ? 😉

💡 Idée recette 1 : Il vous faudra une base lavante neutre ou du savon d’Alep, 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de géranium et de l’arginine. Mélangez les ingrédients délicatement et versez les dans un flacon que vous pourrez conserver environ 3 mois. C’est simple non ?! 😊 Ce gel lavant au pH doux et adapté sera idéal pour protéger et apaiser vos parties intimes. Attention, veillez à l’utiliser en usage externe uniquement, bien sûr.

D’ailleurs, une fois que vous êtes sortie de la douche, tapoter pour vous sécher au lieu de frotter. Le frottement de la serviette de bain contre cette zone particulièrement sensible de votre corps pourrait provoquer des irritations ! Et puis, même si cela peut paraitre évident, veillez à utiliser une serviette propre 😊 !

hygiène intime bons gestes

Si vous vous retrouvez dans une situation où vous n’avez pas de douche à proximité, que vous êtes en voyage ou bien en plein cycle menstruel, n’hésitez pas à utiliser des lingettes intimes naturelles 😁 . Attention, elles ne remplaceront jamais une véritable routine d’hygiène intime mais elles vous dépanneront (on ne sait jamais de quoi la vie est faite 😉). Il faudra choisir des lingettes respectueuses de la flore vaginale et elles ne devront pas contenir de parfum ou d’alcool. Vous pouvez les choisir enrichies en actifs comme la camomille ou le calendula pour apaiser la zone. Et, bien entendu, privilégiez les versions biodégradables (comme ça, vous protégez aussi l’environnement 😉).

2/ Les gestes à adopter concernant l’épilation

Si vous choisissez de vous épiler, il faudra le faire avec précaution. Eh oui, ce n’est pas pour rien que l’on possède des poils à cet endroit précis de notre corps ! Les poils pubiens ont pour fonction de protéger des infections. Ils constituent une barrière de protection contre les potentiels microbes qui pourrait agresser votre zone intime 🦠 . Libre à vous de retirer ou de garder vos poils, mais supprimer cette protection nécessitera que vous soyez encore plus aux petits soins avec votre zone intime. 😃

Dans un premier temps, il vous faudra suivre les différentes étapes nécessaires pour réussir son épilation longue durée. Si, par habitude ou par manque de temps, vous ne vous épilez pas et que vous choisissez d’utiliser un rasoir, pensez à retirer l’excès de poils pubiens avec un petit ciseau : plus les poils sont courts, plus le rasage est simple ! Quelle que soit la méthode utilisée, tout ce qui sera en contact avec cette zone devra être propre et désinfecté. Une fois l’épilation ou le rasage finis, pensez à hydrater et apaiser votre peau. Rappelez-vous que votre peau est particulièrement sensible et fragile à cet endroit ! Alors, chouchoutez là, et toujours avec des soins naturels ! 😍

Le meilleur des gestes à intégrer à votre hygiène intime sera de rester à l’écoute de votre corps. Si vous remarquez un changement de couleur ou une odeur inhabituelle, cela doit vous alerter sur un éventuel problème comme une infection, par exemple. Il faudra également restez vigilante dans le cas où vos pertes vaginales ou le flux de vos règles changeraient. Bien évidemment, en cas de démangeaison ou de douleur, ne tardez pas pour consulter un spécialiste. D’ailleurs, pensez à prendre rendez-vous régulièrement chez votre gynécologue ! Même s’il n’y a rien à déclarer 😉 !

3/ Les gestes à éviter à tout prix

Maintenant que vous connaissez les gestes à adopter et à intégrer dans votre routine d’hygiène intime, il est important d’être consciente des gestes à absolument éviter !

L’hygiène intime est indispensable, mais il est important de garder un bon équilibre. Des toilettes intimes trop fréquentes risqueraient d’avoir un effet néfaste sur le bon fonctionnement de votre flore vaginale. Une à deux toilettes intimes quotidiennes suffisent largement ! 🤗

Lorsque vous lavez vos parties intimes, surtout, oubliez le gant de toilette qui est bien souvent un nid à bactéries. Idem pour la douche interne. Doucher l’intérieur de votre vagin est beaucoup trop agressif pour la flore vaginale. Cela risquerait de perturber les propriétés auto-nettoyantes du vagin.

Les produits parfumés doivent éviter d’entrer en contact avec cette partie du corps lors de votre toilette intime. D’abord, parce que les parfums contenus dans ce type de produit risqueraient de vous irriter mais, surtout, parce qu’ils pourraient masquer une odeur inhabituelle qui serait le signe d’une possible infection à côté de laquelle vous risqueriez de passer. 😓

hygiène intime bons gestes

Evitez également de porter des vêtements trop serrés, le manque d’aération et les frottements risquent de favoriser l’apparition et le développement de bactéries. Il en est de même avec les vêtements mouillés car, c’est bien connu, les bactéries prolifèrent plus vite lorsqu’elles se trouvent dans un milieu humide. Alors, une fois votre séance de sport terminée, débarrassez-vous de vos leggings de sports tout plein de transpiration et sautez sous la douche. 🏃‍♀️

Le choix de vos sous-vêtements jouera également un rôle très important ! Alors, oui, la lingerie fine est très jolie mais, dans la vie de tous les jours, elle n’est pas très pratique, si ? Privilégiez les matières non synthétiques, comme le coton. Il absorbe mieux l’humidité et est plus délicat. Cela vous évitera de nombreux désagréments comme les démangeaisons, par exemple. Notez que le coton est une matière naturellement hypoallergénique, ce qui minimise donc le risque d’allergies, d’infections et d’irritations. N’oubliez pas non plus de laver vos sous-vêtements avant de les porter pour la première fois 😉

4/ Comment adapter votre routine d’hygiène intime

Il est important de faire évoluer votre hygiène intime en fonction des différents moments de vie que vous traversez.

Pendant les règles, par exemple, vous aurez besoin de réaliser au moins deux toilettes intimes par jour et les lingettes pourront vous accompagner au cours de la journée si jamais votre flux est important. Cela vous permettra de vous sentir fraîche et confiante tout au long de la journée !

hygiène intime bons gestes

Pendant la semaine de règle, les hormones sont en chute libre ce qui entraîne des sécheresses.  Au moment de la ménopause, vous rencontrez le même problème de dessèchement vaginal. L’utilisation de certains produits ou la prise de certains médicaments favorise aussi un déséquilibre de votre flore vaginale. Il faudra donc veiller à utiliser des produits qui vous aideront à lutter contre la sécheresse vaginale et surtout qui la respecteront avec douceur. 🌸

Si vous êtes enceinte, c’est une période de votre vie durant laquelle votre flore vaginale sera mise à rude épreuve. Les soins doux et hypoallergéniques seront donc vos meilleurs amis 😉 !

Une bonne hygiène intime vous permettra de conserver cette sensation de confort tout en préservant la bonne santé de votre flore vaginale. Il est donc indispensable de l’intégrer à votre routine quotidienne. 😉

Avez-vous, vous aussi, des conseils à apporter sur l’hygiène intime et les bons gestes à adopter ? 😊 N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires !

Noémie de la Biotyfull Team

Cet article vous a t-il plu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *