Microbiote, probiotique, prébiotique : Les bactéries qui vous rendent belle !

Microbiote, probiotique, prébiotique : Les bactéries qui vous rendent belle !

Qu’est-ce que le microbiote ?

Le microbiote est l’ensemble des bactéries, microbes, levures et champignons qui cohabitent dans l’organisme. Ils participent au bon fonctionnement général de votre santé. Il en existe plusieurs (bouche, gorge, peau, vagin…). Un être humain renferme des milliards de cellules bactériennes. D’ailleurs, 90% d’entre elles se trouvent dans le gros intestin et le colon. C’est le plus grand microbiome du corps humain.

Ces organismes vivants sont propres à chacun. Nous possédons des bactéries basiques communes à hauteur de 70% environ, mais pour les 30% restants, il existe des variations, qui sont déterminées par l’âge, les gènes et les facteurs environnementaux.

microbiote

À l’intérieur du tube digestif, les bactéries vivent en communauté. Elles restent accrochées aux parois du tube digestif grâce au biofilm, un écran protecteur qui leur évite d’être entrainées par le transit intestinal. 🦠

Le microbiote intestinal joue 3 rôles importants :

  • La digestion des aliments : Les aliments non digérés au niveau de l’intestin grêle sont fermentés par le microbiote intestinal dans le côlon.
  • L’effet barrière : L’organisme est protégé des bactéries néfastes grâce à l’action barrière du microbiote intestinal.
  • La stimulation du système immunitaire : Le microbiote intestinal exerce une stimulation permanente sur le système immunitaire, près de 60% de nos cellules immunitaires étant contenues dans l’intestin. 

Un déséquilibre de votre microbiote peut être l’origine de nombreux problèmes de santé. Cela va d’un simple dérèglement à des maladies inflammatoires chroniques, l’obésité ou des allergies. Il faut donc veiller à en prendre soin. Mais comment faire ? On vous révèle tout. 😉

microbiote

Mais avant, petit point vocabulaire pour s’y retrouver ! 🙂

Microbiote : C’est l’ensemble des micro-organismes (bactéries, champignons, levures…) qui vivent sur et dans le corps humain. Ils constituent un écosystème spécifique à différentes parties du corps. On parle, par exemple, de microbiote intestinal pour l’intestin, ou de microbiote cutané pour la peau.

Microbiome : Il correspond au terrain génétique dans lequel évolue le microbiote. Il est acquis à la naissance de par l’information génétique des parents. Il se modifie au cours de la vie selon des facteurs comme l’alimentation ou le vieillissement.

Les probiotiques, c’est quoi ?

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, ingérés en quantité suffisante, exercent des effets bénéfiques sur la santé de l’hôte (donc vous 😉). Ils sont naturellement présents dans notre organisme. Cependant, lorsqu’un déséquilibre survient, il est important de venir stimuler les bonnes bactéries de la flore intestinale en apportant du renfort pour qu’elles puissent continuer leurs actions bienfaitrices sur l’organisme.

En effet, consommés en cure de quelques mois, ils viennent apporter un complément de bactéries bénéfiques pour le microbiote intestinal.

probiotique

On les consomme sous 2 formes. Soit en compléments alimentaires soit dans certains aliments. En effet, ils sont présents naturellement dans les aliments fermentés tels que le yaourt, le kéfir, le kombucha, la choucroute, les fromages avec croûtes ou le pain au levain.

De plus, toutes les souches probiotiques n’ont pas les mêmes effets sur la santé. Si vous les consommez en complément alimentaire, il faut donc bien se renseigner sur leurs bienfaits.

Les prébiotiques, c’est quoi ?

Contrairement aux probiotiques, les prébiotiques sont des éléments non digestibles par l’organisme dont la fermentation modifie la composition ou l’activité du microbiote intestinal. Pour faire plus simple, ce sont les aliments que mangent les bactéries vivant dans notre organisme. Les prébiotiques stimulent la multiplication ou l’activité de certaines bactéries. Il est donc intéressant d’en consommer régulièrement pour maintenir votre écosystème intestinal au top !

prebiotique

On les trouve sous forme de compléments alimentaires ou dans certains aliments. Notamment dans les oignons, l’ail, les poireaux, les asperges, le blé, le riz, l’avoine, les bananes, les salsifis, la racine de chicorée ou encore le cœur d’artichaut. Ça vous donne des idées pour composer vos prochains repas. 😊

Mais qu’en est-il du microbiote cutané ?

Le microbiote cutané compterait environ un million de bactéries par centimètres carrés de peau. Ça fait cher le mètre carré 🤭. Cet écosystème se développe à la surface de la peau et dans les couches supérieures de l’épiderme. Il se nourrit principalement de sébum et de cellules mortes. Le microbiote cutané joue un rôle essentiel dans le développement et le fonctionnement du système immunitaire de la peau. C’est ainsi que votre épiderme trouve son équilibre et peut, ainsi, jouer son rôle de barrière qui vous protège notamment contre les UV ou la pollution. 🛵

Un déséquilibre du microbiote cutané entraine, comme vous l’imaginez, des irritations et des problèmes dermatologiques plus ou moins importants. En effet, il faut “nourrir” les bonnes bactéries pour qu’elles ne soient pas débordées par les bactéries pathogènes (les mauvaises bactéries) responsables des imperfections, points noirs, acné et allergies cutanées.

Comment garder son microbiote cutané en bonne santé ?

Il existe des bons gestes à adopter pour prendre soin de son écosystème cutané. Il faut déjà veiller à privilégier un nettoyage doux et modéré ☁. En effet, le but est de ne pas sur-laver votre peau, ce qui pourrait altérer la barrière cutanée et donc créer un déséquilibre du microbiote. Pour préserver le film hydrolipidique il est recommandé d’utiliser un nettoyant au PH neutre, sans colorant, sans sulfate et sans conservateur. Pour le visage, utilisez des eaux florales qui nettoieront sans agresser et apporteront une dose d’hydratation.

Et, en parlant d’hydratation… Hydratez votre peau ! Qu’importe votre type de peau, l’hydratation est la clé pour aider votre épiderme à garder un bon équilibre. Une peau agressée et desséchée sera sujette aux inflammations et à la surproduction de sébum pour compenser son manque d’eau. 💧

probiotique

De plus, il est important de prendre soin de son microbiote intestinal. Il existe un lien entre les problèmes digestifs et les problèmes de peau. Ainsi, un système digestif en bonne santé serait un point de départ positif pour une belle peau. ☀

Enfin, ce n’est pas pour rien que nous vous avons expliqué comment marche les probiotiques et prébiotiques. Ils sont de supers alliés à incorporer dans votre alimentation quotidienne que ce soit en les consommant directement dans certains aliments et sous forme de compléments alimentaires. 💊

Cosmétiques aux probiotiques : de quoi s’agit-il ?

On voit de plus en plus de marques surfer sur la vague des probiotiques depuis qu’on en sait plus sur leurs incroyables bienfaits. Et elles auraient tort de s’en priver tant les probiotiques sont ultras efficaces pour une belle peau 😊.

probiotique

Contrairement aux probiotiques alimentaires, ceux utilisés dans les cosmétiques ne sont pas vivants. Se sont des souches de probiotiques inactives qui ont été « désactivées » grâce à un traitement thermique. Ainsi, on peut garantir des produits stables sans risque de contamination bactérienne. Mais attention, elles gardent TOUTES leurs propriétés pour permettre de développer un écosystème bactérien bénéfique pour la peau. Bactéries et levures s’invitent donc dans les cosmétiques pour renforcer le film hydrolipidique, améliorer vos défenses naturelles et réduire les irritations cutanées.

Alors, êtes-vous une adepte des probiotiques et prébiotiques ? Connaissiez-vous la différence entres les 2 ? Avez-vous des astuces pour prendre soin de votre microbiote ? 😉

Camila de la Biotyfull Team

Microbiote, probiotique, prébiotique : Les bactéries qui vous rendent belle !
5 (100%) 6 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *