Portrait Cosmétique : Estée Lauder, le destin renversant d’une esthéticienne du Queens

portrait cosmétique Estée Lauder

Portrait Cosmétique : Estée Lauder, le destin renversant d’une esthéticienne du Queens

Il existe des destins hors du commun, des histoires qui vont révolutionner les mœurs et les habitudes de vie. En effet, ces personnalités marquent le monde et changent le quotidien de millions de personnes (dont le vôtre, parfois même sans le savoir). Aussi, l’univers des cosmétiques n’échappe-t-il pas à la règle. Grâce à leurs inventions, leurs innovations, leurs “petites” révolutions, ces femmes et ces hommes ont profondément modifié nos habitudes beauté. C’est pourquoi la Biotyfull Team a décidé de mettre en lumière leurs parcours extraordinaires.

Ainsi, pour ce numéro inédit, plongez avec nous dans les années 30-40 à New-York et assistez à la naissance d’une maison de cosmétiques emblématique. Estée Lauder, esthéticienne de formation, a influencé l’univers cosmétique en créant un empire international et en révolutionnant la manière de concevoir le rapport aux cosmétiques des utilisateurs. En route pour découvrir le fascinant portrait cosmétique d’Estée Lauder !

Pour découvrir – ou redécouvrir – des destins incroyables, voici les portraits des personnalités qui ont révolutionné l’univers cosmétique :

Helena Rubinstein : la beauté comme vecteur d’émancipation

🌟 Eugène Rimmel : le prince des parfums à l’origine du mascara

Léonor et Jean-Marie Greyl : l’histoire d’amour au service du cheveu

🌟 Sarah C.J. Walker : la révolution de l’industrie du cheveux afro

Coco Chanel : l’élégance à la française au service du parfum

Elizabeth Arden : la création d’un empire New-Yorkais

1/ Son histoire personnelle : qui, quoi, où, comment ?

Rien ne prédestinait la jeune « Etsy » à devenir une femme dont le nom serait encore connu de tous aujourd’hui. Qu’est-ce qui change une vie, un destin ? De la chance, du travail et des rencontres ! En effet, tout comme nos autres héroïnes qui ont réussi à s’imposer dans un monde concurrentiel et un marché économique florissant, Estée Lauder, née Mentzer, a décidé de changer la donne 💪.

Sa terre d’attache où tout va se jouer : New York City. Originaire du Queens, elle est l’archétype de l’enfant cosmopolite. De mère hongroise, nommée Rose, et de père tchèque, Max, celle qu’on surnomme « Etsy » va surtout devenir l’illustration même du rêve américain.

portrait cosmétique Estée Lauder-1

C’est au lycée que la jeune femme commence à  se passionner pour les produits de beauté 💄. Mais l’élément déclencheur qui va bouleverser cette esthéticienne est l’arrivée de son oncle dermatologue sur le sol américain. Cet apprenti chimiste, John Schotz, et Estée vont devenir inséparables 🤝. Leur premier QG : la cuisine de l’appartement des parents d’Estée. C’est là que naîtront les premières créations de cette visionnaire depuis la conception, en passant par la création, les tests et la mise en application. Son oncle devient alors le mentor de notre jeune apprentie et ce sont les prémices de l’aventure Lauder.

2/ Son influence : quatre produits et un concept révolutionnaire

Si l’influence familiale a joué un rôle important au démarrage du projet d’Estée, il faut savoir que les débuts de l’entreprise prennent surtout racine dans … une histoire d’amour ❤️ ! Dans le courant des années 20, c’est son coup de cœur pour Joseph Lauter qui va radicalement changer son destin. Entre les deux tourtereaux, c’est l’amour au premier regard. Ils décident de se marier en 1930 👰‍♀🤵‍♂. Le couple se trouve ensuite un pied à terre à Manhattan et décide de prendre le nom de LAUDER. La légende est en marche. 😉

Car Estée n’a pas oublié son rêve : vendre ses propres produits de beauté. Elle lance donc son entreprise en 1946, aux côtés de son mari, avec quatre produits phares :

  • Une crème hydratante nourrissante visage
  • Une crème mains
  • Une lotion nettoyante
  • Une huile démaquillante

Ainsi, sa première gamme voit le jour. Son concept : faire essayer ses produits dans des instituts de beauté déjà existants. Au-delà des produits proposés, cette visionnaire vend surtout une expérience. Conseils d’application, un premier test sur la peau, un retour de l’utilisatrice, la créatrice s’investit au plus près des ses clientes. Aussi, ce sont les prémices d’un concept qui va continuer d’habiter Estée Lauder toute sa vie. Et, ça ne loupe pas, le succès est au rendez-vous.

Du coup, comme il serait dommage de s’arrêter en si bon chemin, Estée se fixe un nouveau challenge : l’implantation de l’entreprise sur la prestigieuse 5th Avenue 🌇.

3/ Son héritage : un parfum emblématique, une stratégie marketing implacable & un empire international

Mais, pour cette entrepreneuse brillante, la route est encore longue. Ce qui va faire basculer Estée Lauder dans une autre dimension sera son premier succès national : le parfum « Youth Dew », lancé en 1953. Il faut savoir que, à l’époque, l’utilisation de parfum est réservée à une élite. Et, on ne l’utilise aussi que pour de grandes occasions. Mais, la jeune maman qu’est Estée à ce moment-là, décide de modifier les habitudes beauté en voulant rendre le parfum accessible à tous. Ainsi, elle le propose sous forme d’huile pour le bain 🛀. Le mélange rose, jasmin, vétiver et patchouli va alors devenir emblématique de sa marque. 🌷

portrait cosmétique Estée Lauder-2

Si Estée Lauder connaît un succès retentissant grâce à ses produits, la cheffe d’entreprise ne perd pas de vue ce qui a fait son succès : son rapport aux client.e.s. En effet, son mantra : les 3 « T ». « Telephone, Telegraph and Tell a Woman » va devenir le leitmotiv de tous ses employés. Pour Estée Lauder, le bouche à oreilles est une arme infaillible 👂. Elle assiste donc personnellement à l’ouverture de tous les magasins. En outre, elle va former elle-même les conseillères de vente pour que l’achat d’un produit Estée Lauder reste une expérience à part entière.

Par ailleurs, la cheffe d’entreprise continue son expansion sur le territoire américain et… même au-delà ! Elle se lance ainsi à la conquête du marché international dans les années 60 (Londres, Hong-Kong…). Elle diversifie aussi son offre en lançant cinq autres marques : Clinique, spécialisée dans les produits dermatologiques et anti-allergènes en 1968, Aramis, dédiée aux soins cosmétiques pour les hommes en 1973 ou encore Prescriptives. Ensuite, Lab Series et Origins suivront. Aujourd’hui, la compagnie est présente dans plus de 60 pays 🗺.

« Ne jamais sous-estimer le désir de beauté d’une femme. », disait Estée Lauder. Cette phrase est restée sa ligne directrice tout au long de sa vie et de sa carrière. Quand elle s’éteint en 2004, elle laisse l’entreprise familiale entre les mains de son fils aîné, Leonard. Grâce à ses innovations, Estée Lauder a révolutionné notre rapport aux cosmétiques, nos habitudes beauté et a marqué une génération de femmes en pleine mutation dans les années 50-60.

Alors, qu’avez-vous pensé de ce nouveau portrait cosmétique d’Estée Lauder ? Connaissiez-vous l’histoire de cette femme, partie de rien pour créer un empire ? Dites-nous tout en commentaires. 😍

Emilie de la Biotyfull Team

Cet article vous a t-il plu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *