Henné : Quelle recette pour une belle coloration végétale ?

Henné : Quelle recette pour une belle coloration végétale ?

Quelles sont les différentes sortes de colorations végétales existantes ? On passe au crible chacune de leurs particularités, puis on vous donne tout plein de recettes et d’astuces avant de vous lancer dans cette belle aventure : des cheveux colorés, avec une belle couleur, au naturel 😍 !

Quelques généralités

Faire du henné sans se retrouver complètement rousse, c’est possible ?! À bas les clichés, la réponse est : oui, oui et OUI 😊 ! Mélangé à d’autres plantes tinctoriales, le henné peut donner pleins d’autres tons que sa couleur de base : l’orangé-rouge. Il est seulement important de savoir que la coloration végétale n’éclaircit pas le cheveu. Par exemple, si vous êtes brune, il est impossible de devenir blonde, ou même d’avoir un roux flamboyant. La coloration végétale agit en transparence sur le cheveu.

Pour les blondes, on privilégie le henné neutre à mélanger, pour de jolis reflets dorés. Au contraire, pour les brunes, la base est, la plupart du temps, du henné naturel.

recette-coloration-vegetale-2

Les principales plantes tinctoriales

Pour les tons dorés :

La camomille, le rhapontic et le verge d’or donnent tous de jolis reflets dorés et offrent un bain de soleil à nos chevelures.

Pour les tons rouges/cuivrés :

Le red kamala donne un rouge très profond, alors que la garance est un peu moins intense et tend vers un rouge subtilement orangé. Le bois de campêche, quant à lui, offre un rendu rouge/violine et convient plutôt aux teintes foncées.

Pour les tons foncés/bruns :

L’indigo, est une des plantes tinctoriales les plus connues. Son pouvoir pigmentant (utilisé pour colorer nos jeans) est très foncé, un peu bleuté. Il est l’allié des brunes ne désirant pas avoir de reflets chauds. Associé au henné naturel, il se fixe parfaitement sur le cheveu. Cependant, si vous choisissez d’incorporer de l’indigo dans votre couleur végétale, sachez que vous ne pourrez plus éclaircir vos cheveux avec un procédé chimique au risque de vous retrouver les cheveux vert kaki (oh yeah 😅 !). À savoir également avant de se lancer : il est assez difficile de débarrasser le cheveu de l’indigo.

Le katam est un peu similaire à l’indigo, en légèrement moins puissant. Il donne de très beaux reflets froids pour les brunettes, et neutralise à merveille les reflets roux.

recette-coloration-vegetale-3

Tous nos conseils pour réaliser une belle coloration végétale

Préparer sa chevelure efficacement

Premièrement, pour maximiser la prise de la coloration végétale, il est très important de détoxifier le cuir chevelu et les cheveux. Alors, faites une préparation avec 50 g d’argile verte, 50 g de rhassoul, et 2 cuillères à soupe d’huile d’amande douce (cette dose est indiquée pour des cheveux mi-longs, donc à vous d’adapter selon vos longueurs). Puis, appliquez-la sur cheveux secs, et laissez poser 20 minutes.

Si vous utilisez déjà des produits naturels pour vos cheveux au quotidien (oh yeah les Biotyfullgirls !), vous pouvez faire ce masque une seule fois avant la coloration végétale. Cependant, si vous utilisez des produits conventionnels, qui contiennent silicones, ammoniums quaternaires et autres dérivés ☹, il est nécessaire de s’y prendre une semaine à l’avance et de le faire minimum 2 fois avant votre coloration végétale. Enfin, si vos cheveux sont colorés chimiquement, il faut s’y prendre 3 semaines à l’avance, et faire, au moins, 3 masques avant de passer à la coloration végétale. Il ne faut pas négliger cette étape ! Elle permet à la coloration végétale de bien prendre sur toute la chevelure 😉.

Vos cheveux sont fins prêts à recevoir la couleur !

recette-coloration-vegetale-4

Quelques exemples de recettes

  • Pour un châtain foncé : 70% d’indigo + 30% de henné naturel du Yemen. Pour un châtain plus clair, il suffit de réduire la quantité d’indigo et d’augmenter la quantité de henné.
  • Pour un châtain cuivré : 70% de henné naturel d’Egypte + 30% de katam.
  • Pour un blond doré : henné neutre + 4 cuillères à soupe de fleurs de camomille. Pour un blond légèrement vénitien, ajoutez un peu de henné neutre d’Egypte à votre mélange.

Surtout, n’appliquez jamais d’indigo directement sur des cheveux blonds décolorés chimiquement (jaune + bleu = vert) 🤢 !

Enfin, sachez que vous n’aurez jamais le reflet exact de la première application. Si vous n’êtes pas trop sûr de vous, réalisez un test préliminaire sur une mèche de cheveux non visible. Laissez poser 1h30, puis rincez. Si le résultat vous convient, alors, c’est partiii 😃 !!!

Amusez-vous avec ces bases pour trouver VOTRE couleur parfaite ! Au fur et à mesure de faire vos préparations et de vous familiariser avec les plantes, vous améliorerez votre recette pour qu’elle devienne idéale 😉.

recette-coloration-vegetale-5

La pose de la coloration végétale

Effectuez un shampoing (mais pas d’après-shampoing), puis essorez vos cheveux au maximum.

À votre mélange de poudre et d’eau chaude, vous pouvez ajouter 2 cuillères à soupe de gel d’aloe vera pour l’hydratation, et 2 cuillères à soupe d’huile de pépins de raisin pour la nutrition. La synergie des plantes avec l’aloe vera et l’huile végétale est un véritable bain de jouvence pour vos cheveux.

Appliquez le tout en commençant par les racines, puis sur toutes les longueursAyez la main lourde, surtout 😉 ! Il faut que le produit forme un cataplasme sur votre chevelure, (vous ne devez plus voir vos cheveux en transparence). Pour une meilleure couvrance des cheveux blancs, enveloppez votre chevelure de film occlusif type cellophane. Laissez poser 1h30, voire plus.

Pour toutes les colorations végétales, le procédé d’application est le même. Aussi, vous pouvez abuser des temps de pause sans souci, cela n’abimera en aucun cas votre couleur, mais accentuera seulement l’intensité des reflets !

Ensuite, rincez soigneusement à l’eau claire, mais ne faites pas de shampoing. Appliquez simplement un soin protecteur que vous laissez poser. Rincez une nouvelle fois, séchez vos cheveux et… Le résultat n’est pas encore là 🤔 ? C’EST NORMAL 😃 !

La coloration végétale n’est pas tout à fait terminée, après le dernier rinçage. Elle se révèle avec l’oxygène de l’air, et il faut attendre 3 jours avant de voir le résultat final ! Ça vaut le coup, soyez-en sûrs 😊 !

Et si, vraiment, vous n’êtes pas entièrement satisfait du fini de votre coloration, ou que vous la trouvez trop sombre, vous pouvez faire le masque détoxifiant conseillé ci-dessus, afin de la faire dégorger.

recette-coloration-vegetale-6

Couvrir ses cheveux blancs

Le cheveu blanc est dépourvu de mélanine, il est plus épais que les autres cheveux et prend difficilement la couleur. De ce fait, la coloration des cheveux blancs en végétal se fait en 2 étapes. La première vise à « pré-colorer » les cheveux blancs, et la seconde vient apporter le reflet voulu.

Pour une couverture optimale des cheveux blancs, et/ou pour une teinte plutôt foncée, commencez par appliquer (de la même manière qu’expliqué précédemment) un henné naturel pendant 1h30. C’est la pré-coloration. Après cette première application, vos cheveux ressortent d’un roux intense. Cet effet sera couvert à la deuxième étape ! Donc, sans faire de shampoing, appliquez une nouvelle fois le mélange de poudre pour le reflet souhaité.

recette-coloration-vegetale-7

👉 En savoir plus sur les différences entre coloration chimique et végétale.

Maintenant que vous connaissez les bienfaits des plantes sur vos cheveux, vous ne voudrez pas/plus de coloration chimique ! Ainsi, vous avez désormais toutes les cartes en main pour vous lancer dans la coloration végétale 😉. Alors, ça vous tente ?!

N’hésitez pas à partager votre expérience du henné, vos idées de recettes, et à nous poser des questions 😊 !

Cloé et Anaïs de la Biotyfullteam

Henné : Quelle recette pour une belle coloration végétale ?
2.4 (48.89%) 9 votes

6 réflexions sur « Henné : Quelle recette pour une belle coloration végétale ? »

  1. Article super intéressant, merci beaucoup….. Je voulais justement me remettre au coloration henné et n’étant pas une pro dans le domaine, votre article me donne quelques conseils que je ne connaissais pas.

    1. Bonjour Corinne,
      Merci pour votre message.
      Pour répondre au mieux à votre question, il faudrait que nous connaissions la couleur actuelle de vos cheveux et si ceux-ci sont naturels ou déjà colorés.
      Ensuite, il faut savoir qu’avec la coloration naturelle, vous pourrez obtenir une teinte plus foncée mais jamais plus claire que celle que vous avez.
      De même, pour obtenir une teinte froide, il conviendra d’assombrir la couleur, le henné donnant plutôt des tons chauds. C’est l’indigo (bleu, cendré) qui va apporter une teinte froide. Mais, attention, le bleu et le jaune (blond) ont tendance à faire du vert !! Prudence, donc.
      Espérant avoir répondu à votre question,
      Belle journée à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *