Acide Azélaïque : L’actif qui passe de l’ombre à la lumière en 2021 !

acide azélaïque-1

Acide Azélaïque : L’actif qui passe de l’ombre à la lumière en 2021 !

Il y a quelques années, l’acide azélaïque était loin de son moment de gloire. Pourtant, il commence à gagner en popularité et fait son bonhomme de chemin dans vos salles de bain. Et pour cause ! Il est l’allié idéal des peaux à problèmes 🤗. Acné, rosacée, hyperpigmentation… autant de petites imperfections que vous pourrez voir s’estomper en intégrant cet actif dans votre routine quotidienne !

1/ L’acide azelaïque, qu’est-ce que c’est ?

L’acide azelaïque est un acide dicarboxylique (un bon acide, en somme 😉). Il est issu de champignons et de céréales comme le blé, le seigle ou l’orge. Pour des raisons de stabilité et d’efficacité, l’acide azélaïque que vous retrouvez dans les formulations cosmétiques est parfois synthétisé en laboratoire pour pouvoir être sans danger pour les personnes intolérantes au gluten, par exemple.

acide azélaïque-2

Mais alors, comment fonctionne-t-il ce fameux acide ? Saviez-vous que l’acide azélaïque est dans les radars des chercheurs depuis un bon bout de temps 🧐. En effet, les études qui prouvent son efficacité sont nombreuses. Ainsi, il interromprait les désordres cutanés démarrant dans les couches supérieures de la peau. Il réduit ainsi les problèmes cutanés et lutterait même contre la sensibilité de l’épiderme. En pratique, lorsque vous l’appliquez sur votre visage, il agit comme un gommage doux. En outre, cet actif convient à tous les types de peau puisqu’il permet de réduire les rougeurs et les traces d’acné et de régénérer l’épiderme pour une peau plus nette.

Alors, faisons un focus sur les différents bienfaits de l’acide azélaïque selon vos préoccupations cutanées 👇.

2/ Un coup de pouce pour les peaux à imperfections

Les peaux grasses ou à imperfections ont trouvé leur nouveau chouchou ! En effet, cet actif traite l’acné de 2 manières. D’abord, ses propriétés antibactériennes vont permettre de diminuer significativement l’action d’une des bactéries responsables de l’acné et de la rosacée : Propionibacterium acnes. Ainsi, elle réduit l’apparition de boutons et de points noirs et assainit la peau en profondeur. De plus, ses bienfaits anti-inflammatoires atténuent les rougeurs et calment l’épiderme.

Son 2ème mode d’action a beaucoup à voir avec son action exfoliante. Lorsque des cellules mortes et du sébum s’accumulent dans le follicule pileux, c’est la porte ouverte aux boutons ! Alors, il agit directement dans le follicule pileux, là où les imperfections se forment. Vos pores sont désobstrués et votre grain de peau s’affine. Les imperfections se font donc beaucoup plus rares puisque les cellules de votre peau se régénèrent mieux et que vos pores respirent !

3/ Un allié pour lutter contre l’hyperpigmentation

L’une des principales vertus de l’acide azélaïque est de bloquer l’enzyme tyrosinase. Celle-ci provoque un excès de mélanine qui a pour conséquence l’apparition de taches brunes sur la peau. On appelle cela l’hyperpigmentation. Cet actif va alors aider à réduire l’apparence des taches pigmentaires mais aussi des cicatrices d’acné, par exemple.

acide azélaïque-3

D’autre part, comme l’acide azélaïque va gommer la peau, il entraîne également un renouvellement cellulaire plus fréquent. Ainsi, au fur et à mesure des utilisations, votre teint est unifié et gagne en éclat ! Le « glow », c’est ça qui vous attend 😉.

4/ Une protection sans faille

Pour finir la liste des bienfaits de l’acide azélaïque, il ne faut pas passer à côté de ses vertus antioxydantes. En effet, cet acide va protéger la peau de l’action néfaste des radicaux libres, limitant ainsi l’apparition des premiers signes de l’âge. L’acide azélaïque a, en quelque sorte, une action anti-âge (mais plutôt légère, hein 😉). De manière globale, il va protéger votre peau et préserver son éclat. Il va aussi permettre de rendre votre peau moins sensible ! En somme, s’il y a bien un actif à tester cette année, c’est celui-ci !

5/ Comment utiliser l’acide azélaïque ?

Pour commencer, il est important de noter qu’il existe plusieurs concentrations d’acide azélaïque. Dans les cosmétiques que vous trouvez sur le marché, sa concentration n’excède pas les 10%. En effet, cet acide est difficile à formuler. Si la formule n’est pas stable, la texture peut devenir granuleuse, provoquant ainsi des problèmes de peau (et ça, c’est tout le contraire de ce que l’on veut 😜). Ces produits, qui prennent la forme de sérums, crèmes ou gels, n’en restent pas moins très efficaces 💪. Si vous souhaitez tester un soin avec une concentration plus élevée (entre 15% et 20%), il vous faudra une ordonnance de votre médecin.

acide azélaïque-4

Attention cependant, comme tous les acides, l’acide azélaïque peut être irritant pour certaines peaux. Il est néanmoins beaucoup mieux toléré que son cousin le rétinol. On vous conseille donc d’y aller progressivement et de l’appliquer un soir sur deux pour voir comment votre peau réagit 😊. Attendez quelques instants et vous pouvez terminer par une crème de nuit hydratante pour ne pas assécher votre épiderme. Enfin, le lendemain, n’hésitez pas à ajouter une touche de crème solaire bio (avec un SPF élevé, de préférence) pour protéger votre peau.

N’oubliez pas, pour maximiser les bienfaits de vos produits de soin, utilisez dans l’ordre, d’abord les produits les plus fluides, puis les plus aqueux et enfin, les plus crémeux puisqu’ils sont beaucoup plus épais.

Connaissiez-vous l’acide azélaïque ? Est-ce un actif que vous aimeriez incorporer à votre routine beauté ? Avez-vous vu des résultats au cours de son utilisation ?

Camila de la Biotyfull Team

Cet article vous a t-il plu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *