Alcool dans les cosmétiques : Tout savoir sur l’alcool dans les cosmétiques

alcool-dans-les-cosmetiques-1

Alcool dans les cosmétiques : Tout savoir sur l’alcool dans les cosmétiques

C’est un sujet qui fait poser beaucoup de questions aux consommateurs, et qui fait parfois polémique. On entend souvent de lui qu’il est asséchant ou irritant pour la peau, mais qu’en est-il vraiment ? L’alcool dans les cosmétiques est bien une réalité. En effet, on le retrouve souvent dans la liste INCI des produits. Alors, à quoi sert-il concrètement ? Est-il vraiment à proscrire ? Pourquoi les fabricants l’utilisent-ils ? Y’en a-t-il différents types, et si oui, lesquels ? Pour vous aider à y voir plus clair, on vous dit tout sur l’alcool dans les cosmétiques 😉.

L’alcool éthylique

Appelé également éthanol, c’est un liquide transparent, volatile et inflammable. Il est, le plus souvent, d’origine naturelle (issu de la fermentation de céréales ou de fruits mûrs, par exemple). À l’état pur, il peut être ingéré via les boissons alcoolisés. Sinon, il est dénaturé, ce qui le rend impropre à la consommation.

La dénaturation de l’alcool éthylique

Pour effectuer cette transformation, plusieurs procédés existent. Mais, tous nécessitent l’ajout d’au moins un autre ingrédient. La méthode la plus connue est l’addition d’alcool méthylique (ou méthanol), d’origine synthétique, et très toxique en ingestion. Cela peut également être des phtalates ou éthers de glycol, mais ils sont réputés allergisants, et suspectés d’être cancérigènes et des perturbateurs endocriniens. Ensuite, le benzoate de dénatonium est utilisé également, car il a un goût très amer et agit tel un répulsif. Enfin, de manière naturelle, on peut dénaturer de l’alcool avec de l’huile essentielle de lavande, par exemple.

Dans les listes INCI, vous pouvez retrouver les dénominations suivantes : alcohol denat, alcohol, isopropyl alcohol.

À savoir, donc, que l’alcool dénaturé, peut l’être de manière naturelle, mais ce n’est pas précisé… Alors, à vous d’essayer de faire la part des choses, en faisant confiance aux marques qui ont une éthique, et une réelle volonté de naturalité dans leurs produits 😉 !

alcool-dans-les-cosmetiques-2

Les effets de l’alcool éthylique

S’il est employé dans les cosmétiques, c’est qu’il regorge de propriétés intéressantes ! Alors, pourquoi est-il si prisé dans les formulations ?

  • D’abord, il est antiseptique et antibactérien, c’est donc un excellent conservateur.
  • Puis, il est volatil, fixe le produit instantanément, et limite l’effet « mouillé » de certaines textures, en les asséchant immédiatement.
  • Ensuite, il sert à l’extraction de certains ingrédients naturels (en tant que solvant pour les extraits végétaux, par exemple). Aussi, il assure la stabilité des formules et permet l’incorporation de substances grasses dans les émulsions en les solubilisant. Il évite donc l’utilisation de conservateurs chimiques.
  • N’oublions pas qu’il rafraîchit et tonifie.
  • Cependant, il a la mauvaise réputation d’être asséchant, dégraissant et délipidant, ce qui n’est pas pour plaire à la peau sensible réactive et la peau sèche. En éliminant le film protecteur de la peau, il peut effectivement l’irriter.
  • Néanmoins, son côté astringent est justement apprécié de la peau mixte et de la peau grasse.

alcool-dans-les-cosmetiques-3

L’alcool benzylique

Son autre petit nom est le benzyl alcohol. C’est un solvant, utilisé aussi comme conservateur dans les cosmétiques. Il est d’origine végétale et on peut le trouver naturellement dans certaines huiles essentielles. Il est considéré comme un allergène et est autorisé au maximum à 4% dans les produits conventionnels et bio.

Les alcools gras

Ce sont des substances cireuses grasses aux nombreux bienfaits cosmétiques. Ils ne sont pas irritants ni toxiques, bien au contraire, ils se mettent au service de la peau et des cheveux, pour les maintenir en bonne santé 😉. Respectueux, ils sont choisis pour leurs vertus dans les compositions de produits : émolliente, filmogène, hydratante, protectrice, adoucissante… De plus, ils sont biodégradables 👍.

Pour les reconnaître dans les listes INCI, suivez ces noms : lanolin alcohol, stearyl alcohol, cetyl alcohol, cetearyl alcohol, behenyl alcohol, lauryl alcohol…

alcool-dans-les-cosmetiques-4

Que penser finalement de l’alcool dans les cosmétiques ?

En somme, l’alcool dans les cosmétiques n’est pas toujours une mauvaise chose. Des nuances sont à apporter. Certes, certains fabricants utilisent à tour de bras l’alcool éthylique (dénaturé chimiquement) dans leurs formulations pour une question de confort et de rentabilité, sans apport réel pour la peau. Il est donc important d’avoir une idée de la philosophie et de la déontologie de la marque, et de savoir à qui vous accordez votre confiance 😉…

Ensuite, vous l’aurez compris, il convient aussi de savoir de quel type d’alcool il s’agit, et en quelles proportions il est présent au sein du produit. Dans les produits naturels et bio, partez du principe que s’il est présent plutôt en fin de liste INCI, vous ne prenez pas beaucoup de risque. Il est sans doute de qualité végétale biologique, et utilisé en tant que conservateur, en très petite quantité. Sachez qu’en ce sens, l’alcool dans les cosmétiques sera sûrement un meilleur agent de conservation que des parabens, par exemple. En effet, il s’évapore rapidement au lieu d’être absorbé lentement et toute la journée par votre peau (bof bof pour des ingrédients suspectés d’être des perturbateurs endocriniens 😒 !).

De plus, l’effet desséchant de l’alcool dans les cosmétiques, connu comme le loup blanc, peut être annulé avec une formulation intelligemment conçue. En effet, en incorporant dans la formule des actifs qui compensent cet effet, tels des huiles végétales, des cires, ou tout autre ingrédient hydratant et nourrissant, cette effet s’annule simplement 😉.

alcool-dans-les-cosmetiques-5

Alors, réussissez-vous maintenant à y voir plus clair concernant l’alcool dans les cosmétiques ? En avez-vous fait l’expérience, en utilisant certains produits cosmétiques en contenant ? N’hésitez pas à partager avec nous votre expérience 😊 !

Anaïs de la Biotyfull Team

Alcool dans les cosmétiques : Tout savoir sur l’alcool dans les cosmétiques
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *