Dioxyde de Titane : Tout savoir sur le Dioxyde de Titane

Dioxyde de Titane : Tout savoir sur le Dioxyde de Titane

Le dioxyde de titane, vous en avez sûrement entendu parler ces dernières années, car cet ingrédient est controversé. On en dit plein de choses, parfois contradictoires. Alors, il est temps de vous éclairer sur le sujet, pour que vous puissiez vous faire votre propre avis dessus. Notamment, ce qui va nous intéresser ici, c’est, bien sûr, son utilisation dans le cadre cosmétique. Alors, justement, quel est ce composant, précisément ? Dans quels produits peut-on le trouver ? Sous quelle forme ? À quoi sert-il ? Est-il substituable par d’autres ingrédients ? On vous aide à trouver les réponses à vos questions 😉.

Qu’est-ce que le dioxyde de titane ?

C’est un composé mélange d’oxygène et de titane (d’où sa formule scientifique : TiO2), que l’on peut trouver dans la nature sous différentes formes (brookite, rutile, anatase, ilménite). Il peut, aussi, être fabriqué de manière industrielle. Il est utilisé en alimentaire (comme colorant), en peintures (comme pigment/colorant), et en cosmétique.

Dans les produits de beauté, le dioxyde de titane est principalement employé en tant que :

  • Pigment blanc, pour la coloration des produits
  • Opacifiant, pour rendre les formules moins transparentes
  • Filtre UV minéral, pour sa capacité à réfléchir la lumière et à protéger la peau des méfaits du soleil

En somme, vous pouvez trouver du dioxyde de titane dans les cosmétiques suivants : crème solaire bio, maquillage (pour les poudres), et produits de soins de coloration blanche (notamment pour le visage ou le corps).

Dans une liste INCI, vous pouvez le repérer comme tel : Titanium dioxide ou Cl 77891.

dioxyde-de-titane-2

Le dioxyde de titane dans les écrans solaires

Il est l’un des filtres solaires minéraux utilisé dans les crèmes solaires bio. Il est plus respectueux de l’environnement, et, en particulier des océans, que les filtres solaires chimiques. En effet, il ne stagne pas à la surface de l’eau, ni ne se dissout au contact de l’eau, contrairement aux filtres solaires chimiques.

Dans certains écrans solaires, le dioxyde de titane se retrouve sous forme de nanoparticules. Et c’est là que le débat se situe, justement. En effet, il semblerait que, sous cette forme, il puisse pénétrer la barrière cutanée. Et, ainsi, il pourrait bien être nocif pour notre santé.

Et pourquoi la retrouve-t-on sous cette forme ?! Plus la molécule de dioxyde de titane est de petite taille, mieux elle se “fond” dans la peau et donc mieux la crème solaire s’étale. De cette façon, on a moins l’effet « blanchissant » qui est souvent décrié par les utilisateurs d’écrans solaires bio. Actuellement, les scientifiques émettent donc des craintes, ou du moins une réserve, vis-à-vis du dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire. Mais la recherche continue, avec de nouvelles études encore en cours pour savoir si cela est avéré ou non.

À savoir que le dioxyde de titane en nanoparticules est autorisé dans les cosmétiques conventionnels. Et, en ce qui concerne les différents cahiers des charges en cosmétique bio et naturelle (ex : BDIH, NaTrue, Soil association, Cosmébio, Ecocert…), c’est aussi le cas, sous certaines conditions de pourcentage maximal et de taille de molécules, et uniquement dans les soins solaires.

Dans tous les cas, s’il est présent sous cette forme, vous le retrouverez aisément dans la liste INCI, car la mention [NANO] est obligatoirement indiquée après le nom de l’ingrédient. Cela vous permettra donc d’acheter vos cosmétiques en toute connaissance de cause.

dioxyde-de-titane-3

Le dioxyde de titane dans les produits de maquillage

Alors, comme nous l’avons vu, la controverse porte sur ses potentiels risques sur notre santé. Sous forme nanoparticulaire, il pourrait passer la barrière cutanée. Mais, d’après les études actuelles, il est à noter que le dioxyde de titane serait surtout potentiellement dangereux pour l’organisme si il est inhalé (voire, il serait cancérigène). Donc, par précaution, il est interdit sous forme de nanoparticules dans les produits pulvérisables (spray), avec risque d’inhalation, et dans les poudres (type fard à paupières bio, poudre teint bio…).

Le dioxyde de titane dans les produits de soins

Il est, ici, utilisé en tant que colorant car il a un pouvoir blanchissant, comme nous l’avons vu plus haut. En outre, on peut difficilement le remplacer, car il existe peu de colorants naturels de cette teinte. Mais, dans ce type de produit, le dioxyde de titane n’est jamais utilisé sous forme de nanoparticules. En effet, au contraire, les molécules doivent être de taille plus importante pour que la coloration blanche soit visible. Aussi, sa propriété opacifiante est d’autant plus probante avec de grosses molécules.

dioxyde-de-titane-4

En conclusion, il suffit d’être bien renseigné sur le dioxyde de titane pour se faire sa propre idée. Il ne faut pas en avoir peur pour autant, car c’est un composant intéressant dans une certaine mesure 😉 ! Par exemple,  en termes de filtre solaire, on n’a pas trouvé mieux pour notre santé et notre planète ! Il serait dommage de lui préférer des filtres chimiques qui ne respectent ni l’une ni l’autre ! Notre conseil est donc d’en éviter l’emploi sous forme nanoparticulaire, par simple principe de précaution.

Également, la réglementation est toujours susceptible d’évoluer, avec les avancées scientifiques et l’évaluation des risques. Alors, promis, on reste aux aguets pour vous. On vous tient au courant dès qu’il y a du nouveau 😜 !

Et vous, utilisez-vous des produits contenant du dioxyde de titane ? Sous quelle forme est-il présent dans la formulation ? N’hésitez pas à nous faire partager vos expériences 😊.

Anaïs de la Biotyfull Team

 

Dioxyde de Titane : Tout savoir sur le Dioxyde de Titane
4.8 (96.67%) 6 votes

2 réflexions sur « Dioxyde de Titane : Tout savoir sur le Dioxyde de Titane »

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article complet, très clair et, à priori, à jour sur la question.
    Je vous avais soumis cette problématique des nanoparticules dans les crèmes lors de la réception d’une crème solaire de la box de l’année dernière et je me posais la question à nouveau cette année avec la crème solaire du mois dernier.
    Comme les crèmes reçues n’ont pas la mention [Nano] je suis plutôt rassurée, en espérant toutefois que les fabricants respectent bien cette mention en la notant sur leurs produits le cas échéant (Ce n’est pas toujours le cas malheureusement comme un article de 60 millions de consommateur l’avait relevé).
    Merci de bien vérifier auprès de vos fournisseurs que le dioxyde de titane ne soit pas sous cette forme Nanoparticulaire.
    Tenez nous au courant oui et merci encore pour cet article très utile.

    1. Bonjour SanDune,
      Merci d’avoir pris le temps de nous laisser votre avis sur cet article.
      Le dioxyde de titane est un sujet sensible et important, car il n’existe pas d’alternative (avec l’oxyde de zinc) en termes de filtres minéraux pour nous protéger des UV sans mettre en danger notre jolie planète.
      Rassurez-vous, nous sommes EXTRÊMEMENT vigilants sur l’absence de nanoparticules dans les produits que nous vous proposons et demandons aux marques de faire tous les tests nécessaires pour pouvoir s’en assurer (pas seulement sur l’étiquette ;)).
      Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *