La lumière bleue : tout savoir sur ce phénomène de pollution digitale

Lumière bleue-1

La lumière bleue : tout savoir sur ce phénomène de pollution digitale

Chez votre opticien, lors de votre rendez-vous avec votre médecin du travail ou dans l’open-space aux côtés de vos collègues, vous avez forcément déjà entendu parler de ce phénomène. La lumière bleue est sur toutes les lèvres. Futur grand mal du XXIème siècle, le phénomène risque de s’amplifier dans les prochaines années 🚨. La raison : notre temps devant les écrans, sources principales de lumière bleue, continue d’être en constante augmentation. Portables, ordinateurs, télévisions, tablettes 📱💻🖥 … la liste s’allonge et n’est pas près de se raccourcir. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quels sont les effets néfastes sur nos rétines et notre corps ? Et, surtout, comment lutter contre ce phénomène, on vous dit tout sur la lumière bleue ! 👇

1/ La lumière bleue, qu’est-ce que c’est ?

Pour comprendre ce qu’est la lumière bleue, il faut d’abord savoir comment fonctionne la lumière dans son ensemble. Selon la définition du bon vieux Larousse, la lumière est le « rayonnement électromagnétique dont la longueur d’onde correspond à la zone de sensibilité de l’œil humain, entre l’ultraviolet (les UV) et l’infrarouge ». Pas de panique, même si vos cours de physique ne sont plus qu’un lointain souvenir, nous allons tout vous expliquer.

Lumière bleue-2

🟢 Pour aller + loin : toutes les astuces pour se protéger du soleil et de ses rayons et bien choisir sa crème solaire bio

Ce phénomène physique d’ondes est ce qui est à l’origine, pour nous, les êtres humains, d’une sensation visuelle. L’ensemble des longueurs d’onde constitue ce qu’on appelle le spectre de lumière. Visuellement, il faut imaginer une tache allongée et multicolore sur laquelle la lumière blanche se décompose, allant du violet au rouge, par exemple.

Mais revenons-en à nos moutons ! La lumière bleue, qui est le sujet qui nous intéresse ici, constitue donc une partie du spectre de la lumière visible. Près d’un tiers, si l’on veut être précis.e. Il s’agit de la partie de la lumière visible la plus énergique pour notre rétine.

Elle se compose en deux parties : la lumière bleue/turquoise, qui est essentielle à l’organisme et permet de réguler le rythme biologique du corps humain (sommeil, éveil, bien-être, humeur …) et la lumière bleue/violette, plus énergique et donc plus dangereuse pour nos yeux lors d’une forte exposition. Si le soleil émet de la lumière bleue de manière naturelle, on la retrouve aussi dans de nombreuses sources de lumière artificielle : LED, écrans de nos smartphones, ordinateurs ou télévisions 📱💻🖥. Et ça, ça n’est pas bon pour nous ! En effet, nous faisons alors face à une “surconsommation” de lumière bleue.

2/ La lumière bleue : connaître ses effets néfastes sur la vue et la peau 🚨

En 2021, notre quotidien est essentiellement composé d’écrans. De l’ordinateur au bureau devant lequel on passe de nombreuses heures, à notre smartphone accroché à nos mains ou encore l’écran de télévision constamment allumé, notre temps devant les écrans est en constante évolution. En 2018, par exemple, le temps d’exposition journalier à la lumière bleue était, en moyenne, de 4h22. Un chiffre qui risque d’avoir considérablement augmenté en 3 ans ↗.

Lumière bleue-3

Vos yeux en première ligne

Et cette exposition n’est pas sans risque. Premièrement, sur notre vue et plus spécifiquement sur cette partie de l’œil appelée rétine 👁. L’exposition à la lumière bleue multiplie la possibilité d’endommager (notamment chez les enfants) cette fameuse rétine et d’accélérer son vieillissement. Elle peut aussi provoquer la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), qui est la première cause de malvoyance en France.

Parmi certains effets à court terme, certains peuvent constater, suite à une exposition longue, des yeux rouges, une vision brouillée, des paupières qui tremblent ou encore l’apparition de maux de têtes.

Votre peau dans l’œil du cyclone

De surcroît, le phénomène peut aussi altérer votre peau en générant ce qu’on appelle un stress oxydatif. Tout comme le tabac, la pollution, ou les UV, ce phénomène détériore les cellules de votre peau de manière irréversible et provoque le vieillissement cutané de manière prématurée. Même si l’énergie de la lumière bleue est moins énergique que celles des UV, ces rayons pénètrent de manière plus profonde dans la peau, diminuant ainsi la production de collagène et d’élastine (deux protéines responsables de la fermeté et de l’élasticité de la peau).

👉 Tout savoir sur le collagène et ses spécificités

En plus, la lumière bleue peut entraîner l’induction d’une pigmentation durable de la peau, plus particulièrement pour les phototypes 3 et + (les peaux les plus foncées), avec l’apparition de taches distinctes.

👉 Envie d’en connaître davantage sur l’hyperpigmentation, la Biotyfull Team vous dit tout !

Votre horloge interne aussi touchée

Par ailleurs, la lumière bleue va aussi altérer votre horloge interne, et plus directement sur votre cerveau. En venant perturber votre rythme circadien, la lumière bleue influence particulièrement les cycles de sommeil. S’il est conseillé d’éviter les écrans avant de dormir pour ne pas faire face à de possibles troubles du sommeil, la lumière bleue va aussi jouer sur votre humeur.

3/ La lumière bleue : les solutions pour lutter contre ses méfaits

Oui, rassurez-vous, même si tout cela semble inquiétant, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Il existe, en effet, de nombreuses solutions pour lutter contre la lumière bleue et limiter les dégâts de la pollution lumineuse sur votre organisme.

Pour vos yeux 👁️

Protéger votre vue, s’équiper de lunettes anti-lumière bleue est un geste à adopter rapidement 😎. Que vous ayez besoin ou non de lunettes correctrices, si vous travaillez devant un écran toute la journée, tous les opticiens ou ophtalmologistes vous conseilleront de porter des verres possédant un filtre spécifique limitant drastiquement l’accès de la lumière bleue à vos yeux et spécialement à votre rétine.

Lumière bleue-4

Par ailleurs, pour limiter les effets néfastes de la lumière bleue, il existe des gestes simples à mettre en place au quotidien :

💡 Faîtes des pauses de 10 minutes en fermant les paupières après 2 heures d’exposition devant un écran.

💡 Adaptez la luminosité de vos écrans en fonction des heures de la journée. Pour les smartphones, par exemple, en activant le mode nuit qui va utiliser de la lumière chaude.

💡 Instaurez une distance suffisante entre vos yeux et l’écran à savoir un bras minimum.

Pour votre peau

Alors que vos yeux peuvent être protégés de ce phénomène grâce à des verres filtrants, votre peau mérite aussi toute votre attention. Pour éviter un vieillissement cutané prématuré, voici quelques astuces à mettre en place pour vous protéger votre peau de la pollution digitale.

Tout d’abord, il faut savoir que tout ce qui va agir comme un filtre sur votre peau bloquera aussi la lumière bleue. Par exemple, lors d’une exposition aux UV, il est conseillé de se protéger par l’application d’un écran solaire. Pour la lumière bleue, c’est la même rengaine. Utilisez des produits de soin qui possèdent un pouvoir antioxydant, protégeant ainsi votre épiderme des radicaux libres.

D’abord, vous trouverez ces antioxydants dans votre alimentation en y intégrant des aliments riches en vitamine A et E. Ensuite, vous pouvez appliquer quotidiennement des produits de soin antioxydants lors de votre routine beauté. Grâce à des produits riches en vitamines (A, C et E), en minéraux, en molécules efficaces ou en huiles végétales bonne mine, votre peau aura tous les éléments en main pour contrer les effets de la lumière bleue. 😊

⭐ Tout savoir sur les bienfaits des antioxydants dans les cosmétiques

Quelques idées de produits anti-lumière bleue 🧐

🌱 Découvrez la Routine Beauté Bio « Anti-Pollution » de septembre 2021

Vous êtes désormais prévenu.e ! L’exposition à la lumière bleue, bien qu’inévitable dans notre quotidien, n’est pas à prendre à la légère. Pour préserver votre peau, votre vue et votre horloge interne, il est essentiel de vous protéger. Et vous, connaissiez-vous ce phénomène ?

Emilie de la Biotyfull Box

Cet article vous a t-il plu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *