La Slow Life : Comment la faire entrer dans votre quotidien ?

La Slow Life : Comment la faire entrer dans votre quotidien ?

Après une période de confinement difficile pour tout le monde, bon nombre d’entre vous ont pris conscience du rythme effréné de leur vie. Un déclic qui en a convaincu certain.es de sauter le pas d’un changement de vie ou du moins de mode de vie. Une aspiration à mener une existence plus douce, des choix plus en accord avec eux-mêmes, une sérénité nouvelle à mettre en place et une sensibilité à la protection de l’environnement plus affirmée. En résumé, à se rapprocher du mouvement Slow Life. Mais que signifie ce terme qui fait de plus en plus sens au cœur de notre société ? Découvrons cela dès à présent ! 😊

1/ Slow Life : la naissance d’un art de vivre

C’est en Italie que les prémices de la Slow life prennent vie. Face à l’implantation de fastfoods en masse, c’est à Rome, en 1986, qu’un certain Carlo Petrini, sociologue et critique gastronomique italien, s’insurge à cause de la construction d’un énième fastfood en plein centre de Rome.

Face à la multiplicité des ouvertures de ce type de restauration, Carlo Petrini déclenche une manifestation prenant une ampleur sans précédent. Il prône le retour à des aliments sains et propres, non industrialisés, et à la convivialité d’un repas entouré de famille et d’amis.

Le slogan « Bon, Propre, Juste » résume la philosophie du Slow Food. En d’autres termes, il s’agit de se réapproprier les plaisirs de la table et de remettre en avant l’importance de la qualité des produits et de la provenance des aliments consommés. Ce mouvement fait son chemin et se répand de plus en plus jusqu’à être officialisé à l’Opéra-Comique de Paris en 1989. L’association Slow Food est née !

2/ La Slow Life, c’est quoi ?

La Slow Life touche tous les domaines

Suite à l’engouement de cette nouvelle philosophie, l’idée du « Slow » s’installe au sein d’un plus large prisme. Il dépasse alors la sphère de l’alimentation pour venir s’intégrer à divers domaines. L’Art, la mode, le monde de l’entreprise, l’éducation, le tourisme ; tous ces secteurs (et bien d’autres) sont amenés à être réinventés.

L’idée ? Se recentrer sur l’essentiel, ralentir le rythme, éliminer le superflu et surtout, redonner du sens. Dans un monde où la vitesse, l’excès et la performance règnent en maîtres, entraînant stress et anxiété, l’art du Slow vous invite à vous positionner sur votre « Tempo Gusto ». Autrement dit, à vous caler sur votre rythme naturel.

La Slow Life, un concept très personnel

Ici, l’épanouissement personnel est l’intention recherchée. En résumé, vous ne subissez pas votre vie, mais vous en êtes l’acteur. Voici quelques clefs qui pourraient vous aider à sauter le pas de parier sur le bonheur avec vous-même. Attention, prendre le temps ne veut pas forcément dire le gaspiller. Au contraire, passez des moments de qualité, instaurez des respirations dans le tourbillon de votre existence. Ne vous laissez pas aspirer par le rythme chronophage de votre vie quotidienne. Privilégiez des moments de vie qui vous tiennent à cœur et qui vous font plaisir.

slow life

La slow life vous invite à vous écouter, à vivre l’instant présent. Débranchez votre téléphone, instaurez des moments privilégiés (avec vous-mêmes ou avec des gens qui vous sont chers), nécessaires à votre équilibre psychique. Faites le plein de positif ! Oubliez votre TO DO list qui déborde et peut parfois remplir votre vie d’obligations pas toujours si vitales ! Choisissez vos priorités et, surtout, ne faites qu’une chose à la fois ! Pour cela, concentrez-vous sur ce qui vous fait vraiment plaisir et vous rend heureux.se.

La méditation, la lecture, une série, une balade dans la nature, du jardinage, une sieste, un week-end avec votre Jules ou Juliette, un apéro entouré.e d’amis, une activité artistique ou physique… Ici, ce qui vous semble essentiel et vous tient à cœur doit trouver sa place.

3/ Les différents courants « Slow »

Une consommation et des choix responsables sont des axes fondamentaux de la Slow Life. Préférez des produits de qualité, interrogez-vous sur leur provenance, adoptez un mode d’achat et de vie tourné vers l’éthique. On parle parfois aussi de Slow Consommation. Et cette démarche peut s’appliquer à une multitude de domaines.

La slow fashion

La slow fashion est une façon de constituer votre garde-robe autrement. Achetez moins mais mieux. Favorisez la qualité à la quantité ou la seconde main. Interrogez-vous sur le mode de fabrication des articles que vous achetez. Choisissez des marques dont l’impact environnemental est moindre et pour qui l’éco-responsabilité est primordiale. À l’heure où la fast fashion produit des vêtements en grande quantité, de moindre qualité et à moindre coût, la slow fashion, elle, parie sur des matières premières qui garantissent la durabilité de votre petite robe ou de votre petit top, tout en respectant un mode de fabrication plus sain et respectueux de ses acteurs.

Le Cittaslow

Voilà une facette du « Slow » qui adoucit la vie au quotidien. À l’issue du confinement, une tendance de désertification des grandes villes au profit des villes de taille moyenne où il fait meilleur vivre, car où le rythme de vie semble moins frénétique, a commencé à être observée. Ce mouvement d’urbanisme promet une meilleure qualité de vie en somme. Les acteurs locaux sont remis au centre de la vie urbaine, les commerces de proximité sont privilégiés, les espaces verts sont mis en avant et les transports en commun favorisés.  Les villes ayant obtenu le label « cittaslow » cherchent à enclencher des actes citoyens plus raisonnés et une douceur de vivre plus tangible.

slow life

Le slow travel

Pourquoi ne pas insuffler le mouvement slow à vos voyages ? Ralentissez la cadence et prenez le temps de vous imprégner de votre lieu de vacances. Restez un peu plus longtemps sur place sans sortir votre smartphone à chaque occasion et laissez-vous embarquer doucement dans les coutumes, la vie locale et l’ambiance du lieu que vous visitez. Il n’est ici plus question de planifier méticuleusement chaque activité ou visite, ni même de remplir un planning bien ficelé, mais plutôt de vous laisser happer par de jolis moments, endroits ou rencontres, embellis de spontanéité. Oubliez les voyages trop organisés : laissez-vous bousculer par les imprévus et les surprises que vous serez amené.e à vivre. Flânez comme bon vous semble. Ces moments simples vous permettront de vivre vos vacances en toute authenticité.

Le slow food

Vous l’aurez donc compris, ce courant a été le premier a insuffler l’art du « Slow » à de nombreux autres secteurs. Il est important de prendre soin de vous de l’extérieur comme de l’intérieur. Ainsi, mettez au cœur de votre alimentation des produits de saison, des produits sains à la fois bons pour votre corps et votre esprit. La Terre vous offre une variété incroyable de fruits, de légumes et autres végétaux. Alors, prenez le temps de les cuisiner et de les partager entre amis ou en famille. La cuisine est un plaisir avant tout. Ne l’oubliez pas ! 😉

La Slow Cosmétique®

Le monde de la cosmétique n’échappe pas à cette philosophie, bien sûr. Et c’est tant mieux ! S’inscrire dans une démarche plus écologique, plus propre plus raisonnable et plus responsable. Voici les mots-clés qui définissent la Slow Cosmétique®.

Ce mouvement est insufflé par Julien Kaibeck, un passionné d’aromathérapie et de cosmétiques naturels. Ici, l’environnement et la responsabilité écologique sont mis au cœur de cette mouvance. Il s’agit ainsi de revoir sa consommation beauté sans se négliger.

Certaines grandes industries de la cosmétique sont parfois pointées du doigt : en effet, il leur est reproché de tromper le consommateur à cause d’un manque de transparence dans leur communication et dans leurs différentes campagnes marketing. L’argument écologique est mis en avant mais les produits ne sont en réalité que peu ou pas « propres ». On parle ici de greenwashing.

4/ Les astuces pour consommer « Slow »

On vous présente ici nos astuces afin de guider vos achats beauté.

Apprendre à déchiffrer une liste INCI

La liste INCI (International Nomenclature Cosmetics Ingrédients) est la première de vos alliées. Elle est là pour vous accompagner dans la sélection de produits sains et respectueux de l’environnement. Le détail de la composition de votre produit, inscrite au dos des packaging, peut s’avérer être un vrai charabia. C’est pourquoi, lisez notre article pour apprendre à déchiffrer une liste INCI. Les termes techniques qui se cachent derrière votre crème de jour préférée ou votre soin capillaire n’auront alors plus de secrets pour vous ! Il s’agit là d’un bon moyen pour garder le contrôle de ce que vous appliquez sur votre peau.

slow life

Se pencher sur la cosmétique solide

Ensuite, pourquoi ne pas vous tourner vers des soins cosmétiques solides, par exemple ? Cette démarche prend ici tout son sens. En plus d’être composés d’ingrédients dits « cleans », ces produits sont eco-friendly. Autrement dit, ils ont un impact fort dans la protection de l’environnement. Leurs emballages sont souvent en matières recyclées ou en carton, limitant ainsi les déchets non recyclables. De ce fait, vous participerez à votre façon, à la lutte contre la pollution !

S’intéresser au Zéro Déchet

Pourquoi ne pas aller plus loin et fabriquer vous-même vos cosmétiques ? Premièrement, la pratique du « Home made » tend vers une consommation zéro déchet 😊 Exit les emballages inutiles et place au recyclage ! Par ailleurs, en plus d’être gratifiant, et plus économique, privilégier des produits bruts et par conséquent des soins plus concentrés, vos cosmétiques n’en seront bien souvent que plus efficaces. Vous pourrez vous diriger vers des huiles végétales, des hydrolats, des huiles essentielles, par exemple. Des formules simples et qui font mouche !

👉Dans cette mouvance, n’hésitez pas à vous engager dans une Mission Zéro Déchet dans votre salle de bain. 😉

S’initier au Do It Yourself (DIY)

Bien connaître sa peau afin de comprendre ses besoins est le point de départ du DIY (Do It Yourself) ou autrement dit, du fait maison.  Votre peau est-elle plutôt grasse, sèche, déshydratée, acnéique ? Vos ressentis et vos recherches vous permettront de vous diriger vers les ingrédients qui correspondront parfaitement à vos exigences. Des soins sur mesure en somme 😊

Pourquoi ne pas essayer, dans un premier temps, l’expérience avec des produits que chacun peut trouver dans ses placards ? Voici donc quelques recettes simples et rapides pour vous familiariser avec le « Do It Yourself ».

💡 Idée recette 1 :  Pour des cheveux soyeux, doux, et hydratés, voici une recette très simple pour préparer votre masque maison :

  • 1 jaune d’œuf
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 1 demi-avocat
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive ou de coco

Mélangez les ingrédients puis appliquez le soin obtenu sur vos cheveux. Laissez-le poser quelques minutes puis rincez. Vous nous en direz des nouvelles 😊

💡 Idée recette 2 : Pour exfolier votre corps et retrouver une peau douce, quelques ingrédients suffisent, là encore, pour concocter son gommage :

  • 2 cuillères à soupe d’huile de coco ou d’olive
  • 2 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 1 cuillère à soupe de miel liquide
  • Le jus d’un demi citron

Mélangez les ingrédients puis appliquez sur le corps en mouvements circulaires. Adieux les peaux mortes ! Une recette toute simple mais parfaitement efficace 😊!

5/ Ne pas oublier de rester soi-même

Le sens de la responsabilité et les sensibilités de chacun sont donc importants pour se diriger vers un mode de vie Slow Life. Inutile d’être trop exigeant.e avec vous-même. Chacun son rythme et ses envies. Cette philosophie n’est pas évidente à mettre en place dans une société où la vitesse est reine. Chacun.e fait le choix de remplir sa vie comme il/elle le souhaite. ☀

La première des choses à faire ? Prenez un petit moment de réflexion afin de vous demander si vous vous sentez en accord avec votre environnement, avec votre vie. Est-ce que vous souhaitez y ajouter du sens ou, au contraire, vous libérer du superflu ? Être en accord avec soi-même est le travail de toute une vie, ne soyez donc pas trop dur.e avec vous-même. 😊

Dites-nous en commentaire si vous êtes prêt.e à vous lancer dans la slow life !

Virginie de la Biotyfull Team

La Slow Life : Comment la faire entrer dans votre quotidien ?
4.9 (98.89%) 18 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *