Naturopathie : Comprendre les principes de cette médecine non conventionnelle

naturopathie

Naturopathie : Comprendre les principes de cette médecine non conventionnelle

Si vous êtes un·e adepte des pratiques holistiques, alors la naturopathie vous parle sûrement 😉. Cet ensemble de méthodes de soins naturels connaît un essor ces dernières années et s’impose dans le paysage des médecines non-conventionnelles, comme une alternative à explorer selon certains profils et besoins. Alors, plongeons dans le vif du sujet afin d’en apprendre davantage sur la naturopathie 🍃.

1/ La naturopathie, qu’est-ce que c’est ?

L’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu la naturopathie comme une médecine traditionnelle occidentale non conventionnelle. Cette approche holistique vise à s’intéresser au patient dans sa globalité ainsi qu’à son environnement et son hygiène de vie. Grâce à une compréhension complète du patient sous différents plans (physique et psychologique), le·la naturopathe propose différentes approches naturelles afin de stimuler la capacité d’auto-guérison de l’organisme. La naturopathie se base sur 4 piliers :

« Primum non nocere » : D’abord, ne pas nuire

Comme le soulignait Hippocrate : « Face aux maladies, avoir deux choses à l’esprit : faire du bien, ou au moins ne pas faire de mal ». Ainsi, le rôle du naturopathe est d’accompagner le patient et d’observer les signes. En effet, l’idée n’est pas de supprimer le symptôme qui pourrait réapparaître. On évite ainsi ce qu’on appelle en naturopathie « le transfert morbide » : la cause reste présente, on réduit simplement son expression au silence et elle reviendra de manière (souvent) amplifiée sur un autre organe.

« Tolle causam » : Identifier et traiter la cause

La naturopathie va donc essayer de comprendre la cause de vos symptômes au lieu de les calmer sans en connaître l’origine. Cette recherche se base souvent sur la mise en lumière des déséquilibres comme de mauvaises habitudes alimentaires, des carences en vitamines et minéraux, un stockage de toxines ou encore un état émotionnel fragile. Le rôle du naturopathe est donc de remonter jusqu’à la cause du symptôme et d’agir de manière à rééquilibrer votre l’énergie vitale afin que le symptôme n’ait plus à s’exprimer.

« Vis medicatix naturae » : La nature est guérisseuse

En naturopathie, on part du principe que le corps humain en bonne santé possède des capacités d’auto-guérison qui lui permettent de guérir seul. La nature est bien faite puisque l’organisme est en possession d’une force vitale qui, à pleine puissance, l’aide à aller mieux. Cette force vitale, c’est la force de l’organisme qui résiste, réagit et récupère. Elle s’exprime dans votre corps par la qualité de votre sang, de votre système lymphatique ou encore par l’équilibre de votre système nerveux, digestif, immunitaire ou hormonal. Lorsqu’un déséquilibre ou un obstacle apparaît, alors votre force vitale perd en efficacité. Elle laisse place à un organisme fragile plus vulnérable aux maladies.  

naturopathie-1

« Docere » : Enseigner

Le rôle du naturopathe va être d’accompagner, d’éduquer et de conseiller. Il·elle vous aide à comprendre le fonctionnement de votre corps et ses blocages. En effet, il s’agit de comprendre le rôle des différentes interactions émotionnelles, physiques et psychologiques dans l’apparition de vos maux. Le·la naturopathe vous enseigne alors une manière de prendre soin de vous afin de renforcer votre énergie vitale.

2/ Les origines de la naturopathie

La naturopathie puise d’abord ses racines dans les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédiques. Les principes de la naturopathie s’appuient aussi sur les théories du médecin et philosophe grec Hippocrate. Fondateur de l’école de Cos, l’une des premières grandes écoles de médecine, il est à l’origine de la « Théorie des Humeurs ». Elle n’est autre que l’étude de l’importance et de l’altération des liquides du corps (les humeurs), mais aussi de la faculté d’auto-guérison du corps par la force vitale.

👉 Tout savoir sur l’ayurveda 

C’est ensuite aux Etats-Unis, en 1895, que John H. Scheel invente le terme « nature’s path » pour désigner la voie de la nature. Autrement dit, chacun peut préserver sa santé en suivant le chemin que la nature nous montre. Cette appellation est ensuite reprise par l’allemand Benedict Lust qui crée, en 1902, l’American School of Naturopathy à New York. Il y enseigne l’hydrothérapie, l’hypnose, l’herboristerie, la nutrition, la physiologie ou encore la psychologie.

naturopathie-2

C’est le biologiste et philosophe Pierre-Valentin Marchesseau qui ramène les préceptes de la naturopathie en France. Il crée, dans les années 40, la Faculté Libre de Naturopathie et l’Institut d’Hygiène Vitale. C’est là-bas que seront formés les grands noms de la naturopathie moderne.

Enfin, le mot naturopathie vient de natura (la nature) et pathos (ce que l’on ressent). En résumé, la naturopathie est donc la synthèse des méthodes naturelles visant à regagner une meilleure hygiène de vie afin de fortifier le corps.

3/ Naturopathie, comment ça marche ?

Tout d’abord, il faut noter que la naturopathie ne va pas vous guérir au sens traditionnel du terme. Elle agit en complément de la médecine classique. En effet, le·la naturopathe n’est autre que l’accompagnateur du corps afin de soigner ses déséquilibres.

Cette médecine non-conventionnelle s’appuie sur 3 axes majeurs :

  • La nutrition qui passe par la connaissance des aliments qui vous conviennent. Mais aussi ceux qui vous sont néfastes selon votre organisme et mode de vie.
  • L’exercice physique qui favorise la circulation des fluides et donc stimule l’organisme.
  • La gestion du mental et des émotions afin d’harmoniser le corps et l’esprit.

Suivi sde de 7 axes mineurs :

  • Les plantes : phytothérapie, aromathérapie, décoctions et infusions…
  • L’hydrologie : sauna, bain, hammam
  • Les techniques dites « réflexes » : ostéopathie, acupuncture, shiatsu
  • Les techniques manuelles de massages : relaxation, auto-massage
  • Les exercices respiratoires : méditation, sophrologie, cohérence cardiaque
  • Le magnétisme et taux vibratoire : lithothérapie, soins énergétiques, sonothérapie

naturopathie-3

Lors de votre 1ère séance, le·la naturopathe va d’abord dresser votre profil complet. Il·elle va vous interroger sur votre mode de vie, vos antécédents, vos habitudes et votre alimentation. Il·elle va aussi observer certains bilans biologiques. Au terme de cette séance, le·la naturopathe va mettre en place une approche personnalisée. Celle-ci répondra à vos besoins afin de rééquilibrer votre énergie vitale et de renforcer votre capacité à vivre en pleine santé.

Suivant le profil, la force vitale et le terrain de l’individu, le naturopathe vous proposera un de ces 3 protocoles :

  • La cure détox : Elle a pour but de réduire les surcharges toxémiques au travers d’une alimentation réfléchie. Puis, elle va drainer et stimuler les organes d’élimination. Enfin, elle libère l’énergie vitale souvent mal utilisée ou gaspillée.
  • La cure de revitalisation : Elle permet de redonner les forces nécessaires à l’organisme pour se défendre et retrouver sa vitalité. Cela vise à combler les déficiences en ajoutant des compléments alimentaires et/ou des aliments superfood à votre alimentation. Mais aussi trouver les intolérances qui font obstacles pour votre organisme. Enfin, elle vous fera bouger plus, au travers d’une pratique sportive ou relaxante (méditation, sophrologie…).
  • La cure de stabilisation : Elle correspond aux personnes déjà ancrées dans un processus de transformation. Ainsi, elle suppose un maintien d’une bonne hygiène de vie pour booster les capacités de votre organisme.

Ainsi, la naturopathie vous accompagne pour soulager divers maux :  les troubles intestinaux, les problèmes circulatoires, la fatigue chronique, le surmenage, la gestion des émotions, les problèmes de peau, les allergies, les troubles articulaires ou encore le syndrome pré-menstruel.

La naturopathie s’appuie donc sur la force vitale du patient, mais aussi sur sa volonté à soigner ses troubles en repensant son mode de vie.

Alors, connaissiez-vous la naturopathie ? Avez-vous déjà fait appel à un·e naturopathe ?

Camila de la Biotyfull Team

Cet article vous a t-il plu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *