Après-Shampoing : Pourquoi utiliser un après-shampoing ?

Après-Shampoing : Pourquoi utiliser un après-shampoing ?

En voilà un produit cosmétique qui semble si indispensable pour certains, et si secondaire pour d’autres. Appelé aussi conditionneur, l’après-shampoing a pourtant sa place à part entière dans une routine capillaire. Mais quelles sont réellement ses fonctions ? Est-il seulement conseillé, ou bien vraiment requis, selon le type de cheveu que vous arborez ? Pourquoi l’utiliser, et de quelles manières agit-il sur notre chevelure ? L’après-shampoing, produit de soin superflu ou essentiel… à vous de voir, après avoir lu cet article 😉 !

Les fonctions de l’après-shampoing

Ses qualités premières sont les suivantes : démêlage des longueurs de cheveux, et hydratation des fibres capillaires. En effet, la formule de l’après-shampoing sert à rendre le cheveu plus lisse et glissant, en lui apportant une gaine de protection, évitant ainsi les nœuds récalcitrants au brossage. Ce produit limite la casse 😮 ! De plus, il a une action indirecte mais loin d’être anodine : il protège votre cuir chevelu. Car, qui dit démêlage facile, dit aucune traction sur notre cuir chevelu. Et ce dernier vous en sera redevable 😉 !

Mais ce n’est pas tout ! L’après-shampoing possède également une fonction qui relève plutôt de l’ordre de la “chimie”. En effet, son pH est généralement acide (= il resserre les écailles du cheveu, pour le lisser), permettant de rétablir le pH des cheveux autour d’un pH neutre, voire légèrement acide (signe d’une chevelure en bonne santé 😊 !). En effet, après l’utilisation d’un shampoing au pH bien souvent basique (= il ouvre les écailles, pour pouvoir nettoyer correctement la fibre capillaire), le pH des cheveux a besoin d’être rééquilibré. Utiliser un après-shampoing, c’est donc bon pour normaliser l’essence-même de vos cheveux, et ainsi les garder en pleine forme 😉.

Ensuite, c’est un soin « express », qui possède un temps de pose court et se rince (la plupart du temps). Il s’agit donc d’un soin de surface, contrairement au masque cheveux qui, lui, pénètre profondément à l’intérieur des fibres capillaires.

Enfin, il peut avoir d’autres propriétés, et on en trouve pour chaque type de cheveux : brillance pour les plus ternes, restructurant pour les plus abîmés, volumateur pour les plus raplaplas… Seuls les cheveux gras n’auront pas forcément besoin d’après-shampoing. Sinon, chacune de vos chevelures (cheveux secs, cheveux colorés, cheveux aux racines grasses et pointes sèches…) y trouvera son compte, en optant pour un après-shampoing dédié 😊.

utiliser-un-apres-shampoing-2

Quelle place a-t-il dans votre routine capillaire ?

C’est le compagnon idéal de votre shampoing (👉 À lire : Choisir son type de shampoing bio spécifique). D’ailleurs, comme son nom l’indique, l’après-shampoing s’utilise à la suite de votre soin lavant, en tant que conditionneur. En clair, il aide a entretenir et protéger votre chevelure. Et ce, au même titre qu’une crème hydratante bio appliquée quotidiennement après l’étape du nettoyant visage bio, au cours de votre routine beauté visage 😊 ! Eh oui, sauf que vous n’utiliserez pas votre après-shampoing chaque jour, car il pourrait alourdir vos cheveux.  Mais, dans l’idée, vous allez vous en servir après votre shampoing, dans la limite de 1 à 2 fois par semaine.

utiliser-un-apres-shampoing-3

Quel est son mode d’utilisation ?

Pour l’après-shampoing qui se rince, voici comment profiter au mieux de ses bienfaits :

  • Sur cheveux propres et essorés, appliquez une noisette (pour les cheveux mi-longs/fins) ou une noix (pour les cheveux longs/très épais) de produit sur vos longueurs et pointes. En somme, vous devez en appliquer suffisamment pour recouvrir chaque fibre capillaire, mais sans surdose. Commencez donc au minimum à 4-5 cm des racines. Elles, n’en ont pas besoin, car le sébum leur suffit (il n’y a donc pas de grand intérêt à utiliser un après-shampoing si vous avez les cheveux très courts). À moins que votre après-shampoing ne soit spécifique pour calmer un cuir chevelu irrité, par exemple 😉.
  • Le temps de pose varie un peu selon le produit, mais reste court (entre 2 et 5 minutes). Mettez donc cette pause à profit pour vous savonner le corps, ou bien vous chouchouter en faisant un gommage bio !
  • Avant de rincer votre après-shampoing, démêler vos cheveux avec un peigne à dents larges. Magique, ça glisse tout seul 😀 !

utiliser-un-apres-shampoing-4

  • Ensuite, procédez à un rinçage à l’eau tiède minutieux et rigoureux. Il ne doit rien rester de produit, pour ne pas étouffer ni graisser votre chevelure. La technique utile pour savoir si vous avez fait le job correctement ? Sentez vos doigts crisser dans vos cheveux, c’est le signe qu’ils sont bien propres 😉. Finissez par un rinçage à l’eau froide, pour resserrer les écailles des cheveux, et leur donner plus de brillance.

Aussi, il existe des conditionneurs qui s’appliquent après le shampoing sur cheveux humides, mais qui ne se rincent pas (baume, crème, brume…). Ils peuvent faciliter le démêlage, et avoir un effet protecteur également. Mais choisissez-le bien en fonction de votre nature de cheveux, en adaptant la texture (soin plus ou moins riche) 😉.

utiliser-un-apres-shampoing-5

Et la composition d’un bon après-shampoing, dans tout ça ?

Eh bien, privilégiez une composition au naturel, bien sûr ! Ensuite, ce produit contient en général une petite quantité d’agents lavants (qui permet un rinçage plus aisé), associés à des ingrédients huileux et aqueux (huiles végétales, beurres, extraits de plantes, vitamines…). Ces actifs permettent d’apporter douceur et souplesse à vos cheveux.

En voici deux exemples efficaces, avec une composition irréprochable : l’Après-Shampoing Bio Démêlant & Protecteur formulé par PHYTEMA, et l’Après-Shampoing Solide Vanillé de chez LAMAZUNA.

Alors, avez-vous l’habitude d’utiliser un après-shampoing dans votre routine capillaire ? En voyez-vous les effets positifs sur votre chevelure ? Dites-nous tout en commentaire !

Anaïs de la Biotyfull Team

Après-Shampoing : Pourquoi utiliser un après-shampoing ?
5 (100%) 2 votes

4 réflexions sur « Après-Shampoing : Pourquoi utiliser un après-shampoing ? »

  1. Bonjour,
    Peut-on se passer de l’après-shampoing lorsque le shampoing est suivi d’un soin capillaire? Ou faut-il tout de même passer par l’après-shampoing entre les deux?

    En vous remerciant!

    Laure

    1. Bonjour Laure,
      Cela peut dépendre de votre nature de cheveux et de la fréquence de vos shampoings. Mais, sachez qu’il est très souvent bon d’utiliser un après-shampoing, car il permet de rétablir le pH de vos fibres capillaires, avant de recevoir un autre soin, comme un masque, par exemple 😉
      Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *