Sécheresse vaginale : L’inconfort féminin trop souvent passé sous silence

sécheresse vaginale

Sécheresse vaginale : L’inconfort féminin trop souvent passé sous silence

La sécheresse vaginale est un sujet, hélas tabou, alors qu’elle est pourtant un motif de consultation médicale très fréquent 🩺. En effet, ce trouble touche 1 femme sur 6 😲. Chacune au cours de sa vie peut y être confrontée.  D’ailleurs, à partir de la ménopause, plus de la moitié des femmes en souffrent… mais pas seulement ! De nombreuses femmes peuvent vivre cet inconfort de manière passagère.

Délicat à appréhender dans votre vie intime, elle n’est pas à prendre à la légère car la sécheresse intime peut vite virer au cauchemar. Zoom sur ce trouble intime, et les solutions pour y remédier 😃.

1/ Qu’est-ce que la sécheresse vaginale ?

Pour mieux comprendre la complexité de ce désagrément intime, petit cours d’anatomie. Les grandes responsables de cet inconfort sont les glandes situées au niveau de votre périnée, de part et d’autre de la vulve. Leur rôle est de sécréter un mucus qui permet la lubrification du vagin 💧. De plus (que la nature est bien faite !), celles-ci permettent au vagin de s’auto-nettoyer. Lorsque ces glandes sont déséquilibrées, elles ne produisent plus assez de mucus. Et c’est là que s’installe une sécheresse intime désagréable et inconfortable.

sécheresse vaginale-1

Ce déséquilibre de la flore vaginale se traduit par des brûlures, des picotements, des démangeaisons, des irritations, une plus importante prédisposition aux infections urinaires et vaginales ainsi que des douleurs et/ou saignements durant les rapports sexuels.

Mais alors, pour quelles raisons cette gêne apparaît-elle ?

2/ Quels facteurs favorisent la sécheresse vaginale ?

L’une des causes classiques de la sécheresse vaginale est liée à un bouleversement hormonal. À l’arrivée de la ménopause ou à la suite d’une grossesse, le taux d’œstrogène produit par les ovaires, chute et chamboule pas mal de choses 🤰 !

👉 Pour aller plus loin : Tous nos conseils bien-être grossesse

Cette hormone est notamment à l’origine du changement du corps lors de la puberté. C’est elle qui a un effet sur la régulation thermique de votre corps et qui influe sur la qualité de votre glaire cervicale. Et c’est bien elle qui peut chambouler votre confort vaginal.

sécheresse vaginale-2

D’autres facteurs peuvent également rentrer en jeu. Le stress ou la consommation de tabac et d’alcool favorisent la sécheresse intime 🚬.

De plus, certains médicaments comme les anti-dépresseurs, les anti-acnéiques ou les antihistaminiques peuvent assécher votre flore vaginale.

De même, certaines pilules contraceptives peuvent avoir un effet indésirable sur votre confort vaginal et provoquer des sécheresses. Si c’est le cas, parlez-en à votre gynécologue pour changer de moyen de contraception.

Attention également à votre hygiène intime ! Une négligence ou, au contraire, l’utilisation de savons trop agressifs, peuvent mettre en péril votre confort intime 🧴.

👉 Pour aller plus loin : les bons gestes à adopter pour votre hygiène intime

Enfin, il faut savoir que les chimiothérapies bloquent la production hormonale. Elles ont pour effet l’asséchement des muqueuses en général. Ainsi, votre muqueuse vaginale n’y échappe hélas pas.

Il est préférable de consulter votre gynécologue/médecin afin d’élucider la cause de votre sécheresse vaginale 👩‍. Ce diagnostic permettra de mieux cibler le traitement adapté à votre problème.

3/ Quelles solutions pour retrouver votre confort intime ?

Heureusement, des solutions existent afin de retrouver votre confort vaginal. Pour pallier ce déficit en œstrogènes, des traitements hormonaux substitutifs pourront prendre le relais. Nous vous invitons néanmoins à consulter votre médecin avant de commencer ce genre de traitement.

Les traitements de fond

Pour les sécheresses intimes déjà bien installées, des ovules sont souvent prescrits. Il s’agit de petites capsules à introduire dans le vagin. Elles permettent de palier à cet inconfort en “réparant” votre muqueuse vaginale tout en l’hydratant ou bien en diffusant des œstrogènes supplémentaires au sein de votre flore vaginale.

Autre solution, des anneaux peuvent être prescrit et sont également à insérer dans le vagin. Ils diffusent les hormones déficitaires afin de retrouver le bon taux d’œstrogène et gagner en confort 😌.

Les compléments alimentaires peuvent également se révéler des alliés intéressants. À base d’acides gras tels que les omégas-6 et les omégas-3, leur action anti-inflammatoire apaise les brûlures et les démangeaisons 🔥. Vous y trouverez ainsi des ingrédients naturels tel l’huile d’onagre, ou encore l’huile de bourrache qui boosteront l’hydratation de vos muqueuses.

Les crèmes et gels

Outre ces traitements, quelques produits peuvent améliorer votre sécheresse intime et faire une vraie différence.

sécheresse vaginale-3

Des pommades ou gels (à appliquer localement) peuvent aussi vous aider à retrouver votre confort vaginal. Ils contiennent de l’estriol, l’une des molécules de l’œstrogène, qui est au cœur de ce type de produit remettant ainsi votre taux d’œstrogène à flot. Des ingrédients apaisants et hydratants sont également associés à leur formule. L’aloe vera, la centella asiatica, ou encore le macérât huileux de calendula sont de vrais aides pour soulager votre sécheresse intime 🌼.

D’ailleurs, si cet épisode n’est que passager et léger, vous pouvez tout à fait utiliser du gel d’aloe vera bio ou les huiles végétales citées plus haut en application cutanée locale afin de vous soulager.

La sécheresse vaginale peut aussi impacter votre vie intime. Lors des rapports sexuels vous pouvez ressentir des douleurs et des saignements qui rendent cet instant de complicité désagréable. Pour les éviter, optez pour des lubrifiants. Des ingrédients tels que l’acide hyaluronique font souvent partie de leur formule. Cet actif ultra hydratant retient l’eau au sein des tissus permettant la réparation et la cicatrisation de la muqueuse vaginale 💧.

4/ Les bons gestes en prévention

Enfin, quelques règles quotidiennes sont à appliquer pour agir en prévention plutôt que de devoir ensuite remédier au problème.

  1. Privilégiez des savons doux et des produits nettoyants au pH neutre respectueux de votre microbiote vaginal.
  2. Évitez de porter des vêtements trop serrés.
  3. Optez pour des sous-vêtements doux en fibres naturelles végétales. Les matières synthétiques ne font pas bon ménage avec votre intimité 🩲.
  4. Certaines nuits, sautez la case sous-vêtements pour laisser respirer votre flore intime.
  5. Ne lésinez pas sur les aliments riches en omégas-6 et 3 indispensables au bon équilibre de votre muqueuse vaginale. Invitez l’huile de tournesol et les poissons gras dans votre assiette 🐟.

La sécheresse vaginale fait partie de ces troubles intimes compliqués à appréhender. Y avez-vous déjà été confrontée ?

Virginie de la Biotyfull Team

Sécheresse vaginale : L’inconfort féminin trop souvent passé sous silence
5 (100%) 5 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *