Mission Zéro Déchet : le tuto pour adopter des protections hygiéniques réutilisables

Mission Zéro Déchet : le tuto pour adopter des protections hygiéniques réutilisables

Alors que l’humanité utilise plus de ressources que la planète ne peut en produire, il est temps de prendre conscience de nos responsabilités 🌏. Cette année, le jour du dépassement a eu lieu le 29 juillet 2021. Cela signifie que nous utilisons depuis cette date plus de ressources que la Terre ne peut en produire sur une année complète. Nous créons ainsi une dette que nous ne pourrons jamais rembourser. C’est pourquoi il est essentiel de mobiliser les pouvoirs publics sur cette problématique mondiale, mais aussi de se responsabiliser chacun.e à son niveau 🌿.

Parmi les gestes quotidiens à adopter (comme le recyclage de nos déchets, la préservation de nos écosystèmes, une consommation plus éco-responsable de nos denrées…), une tendance se démarque parmi les autres : le zéro déchet. Si l’appellation peut effrayer, le zéro déchet est un mode de vie assez facile à appliquer au quotidien.

Le concept ? Limiter son impact sur l’environnement en évitant la production de déchets supplémentaires. Dans la ligne de mire du mouvement : le gaspillage et la surproduction.

Pour vous aider à débuter cette transition au mieux (ou pour vous donner des idées à suivre), vous pouvez compter sur vos plus fidèles compagnons : les Tutos Zéro Déchet de la Biotyfull Team.

Alors, prêt.e à rejoindre l’aventure « Mission Zéro Déchet » ? Let’s go ! 💚

Débutant.es, expert.es ou encore curieux.ses, ces tutos sont réalisables par tout le monde. Parole de Biotyfull !

Votre première mission zéro déchet ? Adopter la tendance dans votre salle de bain 🚿 ! Pour cette première étape, il vous suffira seulement d’acquérir de nouveaux automatismes : privilégier le recours aux cosmétiques solides bio, s’équiper d’accessoires cosmétiques réutilisables (cotons-tiges, cotons, …) ou encore récupérer l’eau de votre douche pour la réutiliser.

👉 Pour tout savoir, voici nos astuces pour réussir votre mission zéro déchet salle de bain

C’est fait ? Parfait ! Vous êtes prêt.e à passer au niveau suivant. 😉

Pour cette prochaine étape, il vous faudra relever vos manches et faire appel à vos talents d’apprenti chimiste et/ou de cuistot amateur. Le but de ces tutos : réaliser votre propre lessive et votre liquide vaisselle, à l’aide de recettes simples et ludiques.

Enfin, pour compléter votre démarche, la Biotyfull Team vous a concocté un tuto spécial pour pouvoir réutiliser ses cosmétiques.

🟢 L’aventure zéro déchet vous tente ? Biotyfull Box vous accompagne également grâce à sa Box Zéro Déchet disponible en édition limitée !

1/ Mission zéro déchet « adopter les protections hygiéniques réutilisables » : pourquoi ?

Alors que de nombreuses initiatives zéro déchet envahissent notre quotidien, les produits d’hygiène menstruelle n’échappent pas à la tendance. L’heure est aux changements, et ce n’est pas plus mal ! Actuellement, les tampons et serviettes hygiéniques jetables sont les deux moyens de protection hygiénique les plus utilisés. Selon de récentes études, les femmes utilisent en moyenne entre 10 000 et 15 000 protections hygiéniques jetables dans leur vie. En gros, près de 45 millions de protections hygiéniques à usage unique sont utilisées par an dans le monde ! 😨

mission zéro déchet protections hygiéniques réutilisables-2

♀ En parallèle, si ça vous intéresse, lisez l’article avec nos conseils pour soulager les douleurs menstruelles.

Mais, en plus de ces chiffres impressionnants, l’information indispensable à retenir, c’est le temps que mettent ces produits à se dégrader dans la nature. 50 ans ? 100 ans ? 300 ans ? Plus, plus, plus ! 500 ans ? BINGO ! Pour se dégrader, une protection hygiénique met 500 ans soit le même temps qu’une bouteille en plastique. 😢

En outre, au-delà de l’empreinte écologique non négligeable qu’ils représentent, ces produits sont soumis à de nombreuses critiques. En effet, leurs compositions sont au cœur du débat public et commencent à inquiéter. Des études sur le sujet font état de la présence de résidus de substances jugées toxiques pour l’organisme. Des éléments souvent cités dans les listes de possibles perturbateurs endocriniens 😨😱.

Tout ceci est alarmant, on vous l’accorde ! Mais, la bonne nouvelle, c’est qu’il existe désormais des alternatives aux tampons et serviettes hygiéniques jetables ! 🤗

⛔ Pour aller plus loin, voici la liste des ingrédients à bannir de vos cosmétiques

2/ Mission zéro déchet « adopter les protections hygiéniques réutilisables » : les coupes menstruelles ou « cup »

Tout d’abord, parmi les différentes alternatives possibles, il existe la coupe menstruelle, plus connue sous le nom de « cup ». Au cœur des discussions depuis quelques années, elle s’est tranquillement installée dans le quotidien de milliers de femmes. En silicone ou latex, cette petite coupe s’insère dans le vagin pour recueillir le flux menstruel. Si, de prime abord, le concept et les fuites vous inquiètent un peu, testez le dispositif chez vous pour votre première utilisation. Mais sachez que toutes celles qui l’ont essayée l’ont adoptée !

En moyenne, elle doit être changée toutes les 4 à 6 heures. Côté entretien, ce type de protection est à stériliser minimum 1 fois par mois avec de l’eau bouillante. Sa durée de vie : 10 ans ! Sur le marché actuel, son prix varie entre 15 et 50 euros en France. Le prix peut sembler excessif lors du premier achat, mais il faut savoir qu’il est rentabilisé dès le 4ème cycle.

mission zéro déchet protections hygiéniques réutilisables-3

En résumé, la coupe menstruelle est économique et éco-responsable. Un combo gagnant !

Mais, pour celles qui hésitent encore, d’autres options peuvent être envisagées. 👇

3/ Mission zéro déchet « adopter les protections hygiéniques réutilisables » : les serviettes hygiéniques lavables

Par ailleurs, et dans un schéma plus classique, certaines entreprises ont développé un autre type de protections hygiéniques réutilisables. En effet, les serviettes hygiéniques lavables commencent à faire leur apparition sur les étals des pharmacies et sur le site d’entreprises spécialisées. Leurs prix varient de 5 à 20 euros (pour des modèles haut de gamme).

mission zéro déchet protections hygiéniques réutilisables-4

En revanche, et contrairement aux coupes menstruelles, leur rentabilité ne sera avérée qu’à partir d’un an en moyenne. Composées essentiellement de fibres naturelles végétales (coton biologique ou chanvre), elles sont lavables en machine. Leur durée de vie peut varier entre 5 et 10 ans, en fonction du modèle et de leur entretien. Bonus : lorsqu’elles arrivent en fin de vie, elles sont aussi recyclables.

☝️ Tout savoir sur le recyclage des produits cosmétiques

4/ Mission zéro déchet « adopter les protections hygiéniques réutilisables » : les culottes menstruelles lavables

Mais, le grand phénomène du moment sur le marché (si vous êtes passée à côté 😉) sont les culottes menstruelles lavables. Disponibles en ligne, en magasin ou dans les pharmacies, de nombreuses entreprises se sont lancées dans l’aventure. Conçues en coton la plupart du temps, elles sont constituées de couches hyper absorbantes et imperméables en fibre de bambou (certaines ont aussi des propriétés antibactériennes).

Dans l’absolu, cette protection hygiénique se garde entre 10 et 12 heures. Mais cela peut évidemment varier entre les modèles choisis ou encore le flux de chaque personne. Question entretien, vous prélavez vos culottes à l’eau froide avant de les mettre en machine à 30°C. 

mission zéro déchet protections hygiéniques réutilisables-5

Originaires des États-Unis, la durée de vie de ces protections hygiéniques varie entre 5 et 7 ans. En outre, il est possible de trouver des modèles adaptés à toutes les morphologies, des tissus très élégants et des formes différentes. Si leurs prix restent encore élevés, variant de 25 euros en entrée de gamme à 45 euros pour des modèles plus élaborés, leur rentabilité n’est plus à prouver.

💡 Conseil de la Biotyfull Team : constituez-vous un set de 3 à 5 culottes pour un cycle.

***

Vous avez désormais tous les éléments en main pour débuter votre transition vers l’utilisation de protections hygiéniques réutilisables 😃 !

Et vous alors ? Quels types de protection hygiénique utilisez-vous ? Avez-vous déjà franchi le pas ? N’hésitez pas à tout nous dire (pas de tabou entre nous 🤭). Et, surtout à la prochaine pour un nouveau tuto zéro déchet 😘 !

Emilie de la Biotyfull Team

Cet article vous a t-il plu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *