Déodorant Bio : Comment bien choisir son type de déodorant bio ?

Déodorant Bio : Comment bien choisir son type de déodorant bio ?

Lorsque l’on essaye de passer à la cosmétique bio, et que l’on se penche sur la question des ingrédients à éviter, on pense souvent d’abord à ce produit. Bien utile au quotidien, rares sont ceux qui peuvent se vanter de ne pas devoir en utiliser (oh les petits chanceux 😏 !). En effet, on parle bien ici du fameux déodorant, produit d’hygiène incontournable. Quelle différence y’a-t-il avec l’anti-transpirant (parce qu’il y en a une ÉNORME, oui, oui 😉 !) ? Pourquoi privilégier le déodorant bio plutôt que son éponyme conventionnel ? Sous quelles formes se décline-t-il et quelle est son efficacité ? On vous éclaire sur le sujet 💡 !

Qu’est-ce qu’un déodorant bio ?

Contrairement à l’anti-transpirant, qui bloque le processus naturel d’évacuation des toxines du corps, le déodorant bio laisse passer l’humidité de la sudation. Cependant, ce dernier limite voire élimine les mauvaises odeurs qui peuvent se former, en réponse à la prolifération de bactéries. Eh oui, la peau est un organe émonctoire, vivant, qui travaille en continu sans que l’on s’en aperçoive. Et elle fait bien les choses 😊 ! Il suffit simplement de « traiter le souci » des odeurs déplaisantes, avec un déodorant bio performant 💪.

Pour les non-habitués au déodorant bio, la transition n’est souvent pas aisée. Effectivement, le corps, habitué à tout retenir, se relâche d’un coup et la transpiration est justement excessive. Il faut donc réaccoutumer le corps qui, au fur et à mesure, se régule efficacement avec l’aide du déodorant bio. Au début, il ne faut pas hésiter à en appliquer 2 ou 3 fois dans la journée. Et après un temps d’adaptation, sur du long terme, la transpiration diminue.

type-de-deodorant-bio-2

Quelles différences avec l’anti-transpirant conventionnel ?

L’anti-transpirant bouche les pores et empêche toute sortie de transpiration, ce qui est malsain car en découle forcément un déséquilibre interne. En effet, les conséquences d’un tel blocage peuvent être importantes, c’est pourquoi l’utilisation de ce type de produit, qui empêche le corps d’éliminer sa transpiration, est décriée. Il sait parfaitement vous rendre dépendants : dès que vous oubliez d’en mettre, les vannes s’ouvrent et c’est la cata ! Vos auréoles grossissent à vue d’œil et vous laissez derrière vous un sillage odorant plutôt incommodant 😷 !

En effet, certains ingrédients sont sujets à controverse car potentiels perturbateurs endocriniens ou cancérigènes 😮. On cite ici : sels d’aluminium, phénoxyéthanol, parabens, triclosan, phtalates, silicones, gaz propulseurs (inflammable, que vous inhalez en vaporisant le produit sur vos aisselles chaque matin, et qui fait du mal à notre planète 😱)… Autant d’ingrédients à risque dont on peut bien se passer 😉.

type-de-deodorant-bio-3

L’efficacité d’un déodorant bio

Premièrement, son efficacité dépend, bien sûr, de sa formulation. La composition du déodorant bio est saine et naturelle : extraits de plantes, huiles essentielles, agents régulateur et absorbant d’origine minérale ou végétale, huiles, beurres, cires… Car, ce qui fait un bon déodorant bio, c’est qu’il désodorise bien, et régule la transpiration sans empêcher la sudation naturelle. Alors, on peut trouver plein d’actifs faits pour ça dans la nature !

On a nos préférés que voici, et que vous pourrez retrouver facilement sur la liste INCI d’un déodorant bio :

  • Antiseptique, assainissant : huiles essentielles de palmarosa, d’arbre à thé, d’eucalyptus, extrait de clou de girofle, charbon végétal…
  • Rafraîchissant : huile essentielle de menthe poivrée, de citron vert…
  • Régulateur : extrait de sauge…
  • Apaisant : huile essentielle de lavande, de bois de santal, d’eucalyptus…
  • Absorbant : kaolin, magnésium, amidon de maïs…
  • Anti-odeur : bicarbonate de soude, magnésium…
  • Protecteur, adoucissant : beurre de cacao, de karité, cire de candelilla, huile de noix de coco, de tournesol, de jojoba, d’abricot…

Toutes les peaux y trouvent leur compte, même les plus sensibles et irritées (par le rasage, par exemple).

type-de-deodorant-bio-4

Quelle forme de déodorant bio choisir ?

Le spray

Souvent présenté dans un flacon en verre, il possède une pompe reliée à un bouchon spray. Pour faire sortir le produit liquide, il suffit d’effectuer une ou plusieurs pressions. Il ne contient pas de gaz propulseur mauvais pour l’environnement. La sensation de fraîcheur est instantanée 💦 ! Son atout est qu’il permet une application sans contact direct avec la peau. Il est très hygiénique, et peut donc même être partagé 😉. La formulation de ce type de déodorant bio est parfois moins puissante que les autres, son action est ainsi plus limitée dans le temps. En somme, il est idéal pour les personnes transpirant peu.

Le roll-on

Il contient une émulsion fluide, humide et fraîche. Doté de sa bille, il met à disposition le produit petit à petit lorsque l’action de roulement se fait au contact de la peau. C’est pourquoi il est nécessaire de l’appliquer sur une peau propre (on enfonce une porte ouverte 😉 ?). Cela évite la prolifération des bactéries au sein de votre produit 😉. On l’aime pour ses côtés doux, frais et pratique.

type-de-deodorant-bio-5

Le stick

De texture plutôt solide et sèche, le produit sort au fur et à mesure de son utilisation grâce à un système de poussoir. Il ne laisse pas de sensation d’humidité car il fond au contact de la peau. Il est souvent très performant et est efficace toute la journée 💪. Seules les aisselles les plus sensibles aimeront moins ce type de déodorant bio car il nécessite une action de “frottement” sur la peau (même si c’est léger !).

Le solide

C’est un galet de différentes formes possibles, et on l’utilise tel quel. Il a souvent besoin d’être mouillé à l’eau chaude pour rendre sa texture crémeuse, ou bien d’être appliqué sur une peau humide. Une fine couche de produit se dépose alors sur l’aisselle, et le tour est joué 😊 ! C’est le type de déodorant bio le plus écolo et le plus « transportable ». Aussi, on peut l’utiliser jusqu’au bout du bout, sans perte de produit 😉.

Le pot

De texture crème ou baume, on prélève la juste quantité de produit au doigt, ou avec une spatule, pour plus d’hygiène. Si la consistance est plus épaisse, on peut chauffer le produit entre ses doigts avant de l’appliquer. De plus, ce type de déodorant bio est doux et efficace. Il est intéressant car on peut accéder à la fin du pot, en choisissant la juste dose, et sans en laisser une miette 😉.

type-de-deodorant-bio-6

Nos coups de ❤ :

Et vous, quel type de déodorant bio utilisez-vous ? Avez-vous une préférence ? Ou en changez-vous régulièrement ? Dites-nous tout en commentaires !

Anaïs de la Biotyfull Team

 

Déodorant Bio : Comment bien choisir son type de déodorant bio ?
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *