Huile sèche et grasse : Quelles sont les différences entre une huile sèche et une huile grasse ?

Huile sèche et grasse : Quelles sont les différences entre une huile sèche et une huile grasse ?

Les huiles en cosmétique, c’est une longue histoire ! Diverses origines, compositions variées, plusieurs textures possibles… Il en existe des tas. Comment les différencier et savoir choisir celle qui nous siéra le mieux ? Que ce soit pour notre visage, notre corps, ou bien nos cheveux, le choix est large. Mais, il y en forcément certaines qui seront plus adaptées que d’autres. Aussi, il est parfois difficile de savoir reconnaître une huile sèche d’une huile grasse. Alors, quelles sont les caractéristiques de chacune ? Et pour quelles utilisations sont-elles recommandées ? On vous aide à y voir plus clair dans cet article. Vous pourrez, ainsi, déterminer la catégorie d’huile que vous préférez, selon vos besoins et envies 😊.

Les différents types d’huiles cosmétiques

Les huiles minérales

Issues de la pétrochimie (exemples : paraffine, vaseline), elles n’apportent qu’un effet agréable instantané. En effet, la sensation de confort et de protection ressentie n’est que passagère. Ce type d’huile ne gratifie aucunement votre peau de bons éléments. De plus, elles sont néfastes pour l’environnement et comédogènes. À bannir, donc 😉 !

Les huiles modifiées

D’origine naturelle (ex : huiles estérifiées), elles ont été transformées par des procédés chimiques pour rendre leur texture plus douce et plaisante à utiliser. Aussi, elles sont plus stables. Avec ces techniques, elles perdent souvent de leurs nutriments, et donc de leur efficacité cosmétique. Leur vertus pour la peau sont donc moindres que celles présentées ci-dessous 😜 ! Mais pas toujours ! Notamment, pour les cheveux, elles peuvent apporter un toucher et une texture de soin assez bluffantes car elles sont souvent plus fluides, plus légères et bien plus pénétrantes que les huiles végétales pures. Par exemple, l’huile de coco pure sera souvent moins efficace sur des cheveux secs que le Caprylic/Capric Triglyceride issu de cette huile grasse, qui pénètre mieux dans la cuticule. Elles sont donc souvent complémentaires des huiles “naturelles”.

Les huiles naturelles

D’origine animale (ex : lanoline) ou bien végétale (ex : avocat, arnica, amande). Ces dernières sont pures et obtenues uniquement à partir de plantes ou d’oléagineux. Ce sont les plus intéressantes en termes de soins car elles sont riches en acides gras et anti-oxydants. Chaque huile a, bien sûr, ses propres bienfaits, mais elles sont toutes hydratantes, nourrissantes et protectrices. Elles font donc des merveilles sur la peau 👍 !

Les huiles végétales

On distingue 2 sortes d’huiles végétales :

  • Les huiles vierges, obtenues par pression à froid d’un oléagineux (ex : macadamia, noisette).
  • Les macérats huileux, qui sont des infusions de plantes actives (ex : millepertuis, rose musquée) dans de l’huile neutre (souvent, de tournesol ou d’olive).

difference-huile-seche-grasse-1

La distinction entre huile sèche et huile grasse

Il faut savoir que c’est la composition en acides gras d’une huile qui lui fournit une affinité plus ou moins importante avec la peau. Plus elle possède une forte affection avec celle-ci, plus elle est absorbée rapidement, et moins il y aura de sensation de gras après son application. On dit, alors, que c’est une huile sèche (paradoxalement à la signification de son nom en elle-même 😉).

L’huile sèche

Elle peut l’être naturellement, et basée sur un seul type de plante (ex : noyaux d’abricot, chanvre, baobab, coton, coco, jojoba, macadamia, pépins de raisin, neem, sésame…). Ou bien, il peut s’agir d’un mélange de différentes huiles (mix d’huiles vierges bio ou composition hétéroclite avec des huiles végétales et estérifiées, par exemple). Vous savez déjà dans quel camp on se situe 😉 ! En effet, on vous conseille de privilégier l’utilisation d’une huile sèche naturellement, sans ajout de traitements et/ou procédés de transformation.

Par ailleurs, les huiles sèches sont principalement composées d’oméga 3 et 6, qui participent à l’hydratation cutanée et freinent les effets du vieillissement cutané. Elles sont souvent très fluides, et ont la particularité de pénétrer très facilement dans la peau, sans laisser la sensation d’un film gras à sa surface. Aussi, elles permettent un fini « toucher sec », sans brillance, avec une peau matifiée.

Ensuite, associées à des huiles essentielles, l’huile sèche permet leur diffusion plus rapide au cœur de la peau, ayant une action en profondeur directe.

Enfin, elle convient à chaque type de cheveux et de peaux, et est utilisée autant pour le corps que le visage.

difference-huile-seche-grasse-4

L’huile grasse

Contrairement à l’huile sèche, elle se compose surtout d’omégas 9, excellents anti-oxydants. Elle a une capacité de pénétration faible, et sont donc idéales pour les soins de surface (forme un bouclier protecteur, maintient l’auto-hydratation de la peau, soigne les plaques de sécheresse…). En effet, leur texture épaisse, voire visqueuse, le permet. Vous l’aurez compris, elles laissent alors un film gras sur la peau, et la laisse satinée. En voici quelques exemples : germe de blé, ricin, argan, prune…

En massage, on opte, le plus souvent, pour une huile grasse plutôt que sèche. Son pouvoir glissant permet d’effectuer les techniques plus longtemps sur la peau car elles sont absorbées moins rapidement par celle-ci.

difference-huile-seche-grasse-3

En somme, huile sèche ou huile grasse, du moment qu’elles soient 100% naturelles, et non transformées, vous ne pouvez pas vous tromper sur la qualité, et donc, leur efficacité ! Ensuite, il n’y a plus qu’à choisir la texture que vous préférez, selon les besoins de votre peau et de vos cheveux ! Dans tous les cas, elles hydratent et nourrissent votre peau, illuminent votre bronzage et le fait perdurer, réparent les fibres capillaires, protègent des agressions extérieures… Ce sont des valeurs sûres en cosmétique (utilisées comme sérum visage, à la place de votre crème hydratante bio, en masque capillaire…), alors foncez vous en procurer 😃 !!!

👉 À tester en priorité :

Alors, vous êtes plutôt team huile sèche ou team huile grasse ? Pour quels soins les utilisez-vous ? Partagez-nous vos expériences en commentaires !

Anaïs de la Biotyfull Team

Cet article vous a t-il plu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *